Honduras : l’opposition dans la rue pour la prise de fonction du président

    Honduras : l'opposition dans la rue

    honduras-opposition-dans-la-rue
    honduras-opposition-dans-la-rue

    Juan Orlando Hernandez, le président du Honduras, a prêté serment samedi, alors que l’opposition entend continuer à manifester contre sa réélection.

    Honduras, l’opposition dénonce des fraudes et réclame de nouvelles élections. La prise de fonction du Juan Orlando Hernandez, dit « JOH », a été marquée hier samedi par des manifestations de l’opposition. Selon cette derniere, elle proteste contre sa réélection entachée de fraudes.

    JOH, 49 ans, membre du Parti national (PN, droite) et réélu le 26 novembre, a été investi au cours d’une session du Congrès qui s’est déroulée au grand Stade national de Tegucigalpa.

    Des manifestants de l’opposition, qui cherchaient à se rendre au stade, en ont été empêchés par la police qui a fait usage de gaz lacrymogène. À d’autres endroits de la capitale, des routes étaient bloquées par des barrages qui ont été levés par les autorités.

    « Il faut de nouvelles élections présidentielle et législatives », a déclaré à la presse l’ex-candidat de l’Alliance de l’Opposition contre la Dictature, le présentateur de télévision Salvador Nasralla. « Les manifestations ne se terminent pas aujourd’hui, elles vont être permanentes »

    Laisser un commentaire