Urgent : Une énième réunion de la DSE France s’est terminée par des injures et des cris d’hystérie

    France:

    Le rubicond de la gueguerre au sein de l’APR a été franchi ce mercredi soir. Désormais, ce sont des injures publiques et des coups de poing qui pleuvent dans les rangs des responsables de l’APR en France.

    A en croire des confidences obtenues par Kewoulo.info, des responsables qui s’étaient réunis, ce mercredi soir, au siège de l’APR à Boulogne Billancourt, se sont insultés copieusement. Et dans la bousculade, puisqu’ils voulaient en venir aux mains, une personne -dont nous taisons le nom- serait tombée en syncope.

    Selon toute vraisemblance, c’est la situation délétère créée par la scission ouverte des femmes qui désavouent Mme Awa Diop Mbacké à la présidence de la fédération des femmes qui serait à l’origine de cette énième conclave extraordinaire.

    Mais, au cours de cette rencontre dite de conciliation, des règlements de comptes sont apparus au grand jour entre les pro et anti changement à la tête des femmes et à la Délégation des Sénégalais de l’Extérieur dirigée par Demba Sow, autre personnage contesté du parti. A l’origine du pugilat, se trouve l’acte posé, le week-end dernier, par Badou Sow; un membre de la DSE proche de Mme Mbacké.

    « Il a déclaré avoir changé la présidente des femmes APR des Mureaux; il a dit avoir remplacé Mme Ndimba Sène par Mme Awa Dabo. Et quand ses camarades lui ont demandé des comptes, il a nié. Mais, il a été confondu par Cheikh Age qui a obtenu et brandi la vidéo de la fameuse rencontre des Mureaux« , nous a confiés une source proche de la DSE.

    Considérée comme une des opposantes à Mme Awa Diop Mbacké, Ndimba Sène fait face aux courroux de Badou Sow, un membre de la DSE et soutien ouvert du statut quo. A ce titre, il est décidé à faire remplacer la patronne de l’APR dans la zone même si les choses risquent de ne pas se passer comme il le voudrait.

    Laisser un commentaire