Extorsion de fonds: L’ancien joueur, Souleymane Diawara, condamné

Texte alternatif de la bannière

Souleymane Diawara, ancien défenseur de l’Olympique de Marseille, a écopé d’une amende de 10.800 euros dans une affaire d’extorsion, ce jeudi par le tribunal correctionnel de Digne. Un an de prison ferme avait été requis.

Souleymane Diawara, ancien défenseur de l’OM (2009-14), a été condamné à une amende par le tribunal correctionnel de Digne ce jeudi, indique La Provence. Il était poursuivi pour complicité d’extorsion de fonds et complicité d’extorsion de véhicule pour laquelle il a été condamné à verser 10.800 euros de jours amende (270 jours amende à 40 euros, précise Le Dauphiné). 

Un an de prison ferme requis

L’ancien international sénégalais pouvait craindre pis puisque trois ans de prison, dont un ferme, avaient été requis, le 25 avril dernier. Diawara avait acheté en 2012 pour 50.000 euros, en liquide, une Porsche Cayenne. Le vendeur, depuis condamné pour escroquerie dans une autre affaire, ne lui aurait pas dit qu’il s’agissait d’une voiture volée. Le tribunal reprochait à l’ancien footballeur international sénégalais d’avoir envoyé trois ans plus tard, son frère et les quatre autres prévenus au domicile du vendeur à Reillanne (Alpes-de-Haute-Provence), lui réclamant un versement de 50.000 euros à leur tour et repartant avec une BMW « en gage ». 

Il avait fait part de ses regrets d’avoir envoyé son frère et ses complices régler directement ce problème. « Je n’avais pas le temps, j’avais les entraînements, j’étais fatigué, avait expliqué celui qui évoluait alors à l’OM. Je ne suis pas un voyou. Je regrette parce que j’aurais dû faire comme tout le monde, porter plainte. La violence, ça n’amène à rien, la preuve cela nous a amenés en prison. » 

Ses complices ont tous écopé de peines de 9 à 18 mois de prison avec sursis pour la complicité d’extorsion du véhicule. Ils ont aussi été condamnés à verser 9.000 euros de dommages et intérêts à la victime et sa famille. 

rmcsport

Laisser un commentaire