Elections législatives: Pourquoi nous ne devons pas voter pour BBY dans la diaspora

Elections législatives: Pourquoi nous ne devons pas

Aujourd’hui est ouverte la campagne pour l’élection des futurs députés du Sénégal. Pour la première fois dans l’histoire de notre jeune nation, la diaspora -dont je fais partie- va se choisir 10 députés qu’elle va envoyer à la place Soweto. Et, chacun des partis s’est déclaré seuls aptes à faire entendre nos voix. A parler en notre nom.

 
Ayant été des vôtres pendant plus de 10 ans et partagé vos peines quant à la non prise en charge de nos doléances par le gouvernement de Macky Sall comme par ses représentations diplomatiques comme consulaires, j’en appelle à la responsabilité de chacun. Et au bon sens.
 
En France, que je connais bien, ce sont Demba Sow, un vigile casé au consulat, et Dieynaba Sène, une ménagère des Mureaux, qui sont désignés pour mener la liste BBY; les seuls habilités à défendre les causes de millions de Sénégalais de la diaspora à l’Assemblée nationale afin qu’elles soient prises en charge par le gouvernement.
 
Demba Sow que j’ai fréquenté à Paris est un manœuvrier, un manipulateur, un homme hautain qui n’a aucune connaissance des enjeux du monde d’aujourd’hui. Avec ses amis, ils pensent que les préoccupations des Sénégalais de l’extérieur ne se limitent qu’à la simple obtention de cartes d’identité ou la signature d’actes administratifs.
 
Et des questions de création d’entreprises, au Sénégal, par des nationaux établis à l’étranger, le rapatriement de corps de compatriotes décédés à l’étranger -comme l’établissement de partenariats économiques-, sont des notions étrangères à ces deux candidats qui sont limités sur le plan intellectuel.
 
Or, ces derniers temps, de nombreux cas de Sénégalais décédés en France et dont les corps, faute de moyens par la famille et d’assistance consulaire- ont été abandonnés et enterrés au carré des indigents de Thiais, ont fait l’objet de signalement auprès du consulat de Paris.
 
Le Consul général du Sénégal, Amadou Diallo, le frère du ministre de l’intérieur, Abdoulaye Daouda Diallo, pour ne rien faire pour ces cas-là, est allé jusqu’à denier, leur nationalité, à certains de ces disparus: Fousseiny Sagna a été déclaré Bissao-guinéen par le Consul simplement parce qu’il ne voulait pas gâcher son week-end et aller à la rencontre de la famille endeuillée; alors qu’un innocent gamin de 16 ans a été poignardé, à mort, à Aubervillier.
 
Sur le plan social, l’assistante sociale du consulat qui devait essayer de trouver, en urgence, des voies et moyens pour assister nos compatriotes, n’est au consulat que pour son propre compte. Ou bien pour prendre en charge le cas de militants que lui envoie le consul qui, faute de leur trouver un emploi au consulat, essaie toujours de les caser ailleurs.
 
Et tous ces gens sont entretenus par l’argent du contribuable. Par notre argent. Et malgré cela, ils nous snobent et regardent de haut.
 
Alors, pour mettre un terme à cette situation de mépris à notre égard, j’appelle solennellement à sanctionner la liste Benno Bokk Yaakar en France. J’appelle mes amis, mes frères et soeurs de la diaspora, à voter pour l’opposition pour que, par la petite voix de ces deux représentants de l’opposition que nous allons élire, nos doléances arrivent à la place Soweto de Dakar.
 

PS: Dans mes prochains posts, je reviendrai largement sur des cas concrets de l’incapacité de ces deux candidats à gérer les dossiers de Sénégalais de France.

1 COMMENTAIRE

  1. Mille merci Babacar Touré pour cet article plein de courage. Nous qui sommes ici à Paris et sommes de l’APR nous savons pertinemment qui est qui en France. Ce n’était même pas la peine que tu perdes ton temps à nous convaincre de ne pas voter pour ces deux vaurien la que Macky Sall nous a imposés. Au sein des foyers même la consigne est donnée depuis longtemps ce sont les militants de l’APR qui allons commencé ce boycott. En dehors de Aissatou, la femme de Demba Sow je ne vois pas ici en France qui va voter cette liste. Même Mme Macky ne la votera pas à cause de la haine qu’elle a pour Ndiba Séne qui l’a insulté partout avec ses camarades Astou Fall et compagnie. Notre problème en France est plus profond que tu ne puisses le penser. Mais en tout cas merci…

Laisser un commentaire