Editorial: Ci Gît Béthio Thioune!

Editorial: Ci Gît Béthio Thioune!


Plutôt que de répondre devant la justice des hommes, Cheikh Béthio Thioune, ancien administrateur civil devenu gourou, et qui a tiré sa révérence hier, répondra devant la justice de Dieu. Avec sa disparition, l’action judiciaire le concernant s’éteint dans l’affaire du double meurtre de Médinatoul Salam. Dans tous les cas, sa vie sur terre n’a pas été vaine.

Sans être de la famille du fondateur du Mouridisme, il a été l’homme qui a bouleversé la vie de cette communauté par sa conception de la pratique religieuse qui jure d’avec les fondements de l’Islam, son entregent, son influence et la pratique religieuse qui jure d’avec les fondements de l’Islam, son entregent, son influence et ses prises de position originales sur les règles intangibles islamiques. Cheikh parmi les Cheikhs, délivrant un discours révolutionnaire voire hérétique et mobilisant des milliers d’hommes qui le considéraient comme l’incarnation du fondateur du mouridisme sur terre voire un dieu, Béthio Thioune était un personnage puissant et fascinant.

Personnage influent, il s’est accommodé des tous les pouvoirs, en tirant toujours profit de cette proximité. Il a également brisé bien de familles. Même avec ses démêlés judiciaires, il a été traité avec diplomatie par le pouvoir malgré son séjour en prison. Courtisé, craint, honni, souvent chahuté, il ne laissait personne indifférent. Avec sa mort, c’est un mythe qui s’effondre. Un homme qui a également changé et transformé bien des vies. Reste maintenant à savoir ce que sera l’après Béthio. Ses enfants et épouses dont l’une assurait la vacance du pouvoir pourront-ils préserver le
fabuleux ? Grande question…

Avec Le Témoin

Laisser un commentaire