Défections dans l’Armée gambienne : Des officiers déserteurs se rendent à la Dic

Défections

La Gambie est plongée dans une confusion totale depuis que le président sortant de Yaya Jammeh a reconnu sa défaite avant de revenir sur sa décision d’accepter les résultats des urnes. Contestant la victoire d’Adama Barrow, le « Babiili Mansa » a plongé son pays dans une profonde crise politique et institutionnelle.

Au point que l’Armée, la police et la gendarmerie sont divisées entre pro-Jammeh et pro Barrow. Dans tous les corps de l’Armée et des paramilitaires, c’est l’instabilité dans les rangs; puisque personne ne peut prévoir ce que demain sera fait.

Après son ambassadeur à Washington qui l’a lâché, l’homme de Kanilaï doit faire face à des défections de hauts gradés de l’armée et de la Gendarmerie qui ont fait allégeance au tout nouveau président élu, Adama Barrow …avant de fuir la Gambie pour éviter les représailles de leurs frères d’armes restés fidèles au président Jammeh .

Certains parmi ces déserteurs se sont réfugiés au Sénégal voisin qui se trouve la meilleure et la plus proche terre d’accueil pour sauver leur peau. A preuve, deux hauts gradés de la gendarmerie nationale gambienne et un officier supérieur de l’armée se sont rendus, hier, à Interpol Dakar pour rencontrer les éléments de Dic, la division des Investigations criminelles, pour signaler leur présence dans le pays.

Comme tout bon militaire, ces officiers gambiens se sont confiés aux policiers sénégalais en expliquant les raisons de leur désertion. A en croire une source proche d’un membre de la famille de cet officier supérieur déserteur, ce dernier faisait partie des hauts gradés que le président Yaya Jammeh avait promu, la semaine dernière au grade de général.

Quelques jours après, nous confie-t-on, il a écrit une lettre au président Jammeh pour décliner « cette nomination de complaisance. » « C’est le jour où il a fait parvenir sa lettre qu’il a quitté la Gambie pour le Sénégal », nous dit-on. Il n’est pas le seul, puisque beaucoup d’officiesr récemment promus ont décliné la promotion reçue des mains  du président Jammeh.

Source Le Temoin

Laisser un commentaire