Coumba Arame Kane : « A Cergy, l’heure est à l’unité et au travail pour réélire Macky Sall »

    Coumba

    La responsable APR des femmes de Cergy, Saint-Ouen l’aumône, Coumba Arame Kane, est l’une des fortes personnalités du parti présidentiel à avoir réussi, pour une seconde fois, le pari de la mobilisation en France. Alors que les antagonismes sont vifs partout, à Cergy, la cohésion est totale. Et l’objectif qui est de réélire Macky Sall semble occuper tous les esprits.

    Elle avait invité tous les militants de l’APR. C’est le monde qui est venu répondre à son invitation. Samedi 22 Octobre 2016, alors que toute la DSE France est paralysée par une guerre de clans, c’est la section de Cergy qui a réussi la prouesse de réunir tous les apéristes autour de l’essentiel: la mobilisation pour la réélection de Macky Sall. Bien que collectif, ce succès est aussi celui d’une femme: Mme Coumba Arame Kane.

    Reconnue pour son sens élevé du dialogue, la discrète responsable des femmes de la section APR Cergy, Saint-Ouen l’aumône a un parcours militant qui se confond, parfois, avec la longue marche de l’Alliance Pour la République en France. Actrice majeure de la campagne de sape organisée contre le régime d’Abdoulaye Wade, en 2012, Coumba Kane était l’interlocutrice privilégiée -au sein de l’APR- qui allait, à toutes les manifestations, représenter son parti. « Avec Y’en à marre, Fekke ma Ci Boolé,  comme avec tous les autres mouvements, c’est elle qui venait nous voir », a témoigné un membre actif du mouvement Fekke Macci Boolé.

    Et, à force d’être partout -et de dialoguer avec tous-, la responsable des femmes de Cergy s’est fait une réputation et un nom: la médiatrice, la discrète. C’est cette flexibilité à toute adversité et la promotion permanente du dialogue qui lui avaient permis de réussir le dernier grand meeting du candidat Macky Sall, organisé par sa section. Rappelant ce fait d’arme, dans son discours du 22 Octobre, elle a déclaré que: « la section de Cergy à une longue histoire. » Et pour que nul ne l’ignore, elle les a invités à se souvenir  de « ce meeting mémorable du premier tour de 2012. » 

    Comme quatre années en arrière, si, aujourd’hui, cette foule compacte réunie autour de Hameth Sall, le coordinateur et autre conciliateur respecté de Cergy, a démontré sa détermination à relever le défi de la réélection de Macky Sall, « c’est parce que les membres de la section ont développé des relations amicales voire fraternelles » entre eux. Alors, pour ne pas casser cette dynamique, Coumba Arame Kane a imploré ses camarades à « continuer à travailler dans l’unité et la solidarité, pour une section encore plus forte. »

    Mais, cette belle fête de l’APR n’aurait pas pu être une réussite si les autres responsables de sections -quel que soit leur antagonisme- n’avaient pas accepté d’enterrer leur hache de guerre « pour honorer Cergy. » Alors, pour ces camarades-là, Coumba Kane a tenu à dire « tous (ses) remerciements (…)comme à l’ensemble des militants venus des quatre coins de la France. »

    Mais, dans la hiérarchie de sa gratitude, elle a décerné « une mention spéciale aux femmes pour (leur) mobilisation. » « Cela, aux yeux de cette actrice majeure de la DSE, démontre leur attachement à ce parti qu’elles aiment toutes. » Face à des officiels séduits -Yakham Mbaye, le Secrétaire d’Etat à la Communication comme Abdou Karim Sall de l’ARTP- par le nombre et la qualité des invités, Coumba Kane a contenu sa joie. Et s’est montrée disponible à aller, personnellement, recevoir toutes les délégations venues honorer son fief.

    Satisfaite de la mobilisation organisée par les siens, Coumba Kane a exhorté ses camarades « à garder le cap pour les futurs enjeux électoraux, notamment les législatives de 2017, pour redonner, au Président Macky Sall, la majorité à l’Assemblée nationale. Bien préparer la présidentielle de 2019. »  

    « Je m’adresse à vous, militants de l’APR, militants engagés et déterminés, travaillant dans l’ombre, avec désintéressement. L’heure est arrivée de faire converger nos forces et nos efforts vers l’unité, la solidarité et la massification du parti. C’est la condition pour mettre notre formation politique en ordre de bataille pour les prochaines élections. Nous sommes engagés aux côtés du Président Macky SALL car nous sommes convaincus qu’il est le Président du développement et de l’émergence. » A-t-elle déclaré.

    Aussi, Coumba Kane a déclaré que puisque « le Président Macky SALL est une chance pour le Sénégal », leur devoir -militants républicains- est de « l’accompagner dans sa vision du Plan Sénégal Emergent (PSE). Travaillons pour l’avenir de notre pays car nous n’avons pas le droit de décevoir le peuple. Soyons responsables dans nos actes car nous serons (bientôt) jugés sur les résultats. »

    Pour ne pas trahir les attentes du peuple, le jour du bilan, Coumba Arame Kane a demandé aux militants de « laisser (leurs) querelles de côté. Chaque militant a sa place (dans le parti) car chacun a contribué à sa façon (à l’élection de Macky Sall, en 2012). Et, chaque personne a un potentiel qui peut encore servir le parti. » Un  discours conciliant, salué par une salve d’applaudissement.

     

     

    Laisser un commentaire