Carte d’électeurs: Les jeunes séquestrés par Bamba Fall et Barthélémy Dias vont porter plainte

Carte d'électeurs: Les jeunes séquestrés

1

L’Etat du Sénégal vient de trouver une parade pour gâcher leur fin de campagne à Barthélémy Dias et Bamba Fall. Il les menace de plainte pour violences et séquestration exercées sur un agent dans l’exercice de ses fonctions.

Après l’annonce -peu convaincante- de la sous préfète des Almadies, Khadidiatou Sène Traoré, qui voudrait que les jeunes mis en cause et présentés comme des trophées de guerre d’une opération de triche orchestrées par le gouvernement soient le président d’une commission et son ami et déclaré que « toutes les pistes sont évoquées » pour sanctionner « la séquestration » et « la brutalité » des pros Khalifa Sall, c’est au tour des jeunes d’annoncer les couleurs: ils vont porter plainte.

Et c’est Samba Ba, le président de la « commission » de la mairie de Mermoz Sacré-Cœur qui a pris les devant pour narrer leur mésaventure.

«Vers 21 heures passées, les hommes de Bamba Fall nous ont remis à ceux de Barthélémy Dias. Ce sont ces derniers qui nous ont séquestrés, frappés, maltraités, brutalisés et humiliés. Certains d’entre eux nous ont dit que nous avions de la chance  puisque si nous étions tombés sur leur cortège, nous serions déjà morts », a déclaré Samba Bâ.

Après avoir annoncé sa volonté de porter plainte contre ses tortionnaires, Samba Ba qui a accordé un entretien à nos confrères de l’Obs a dit toute sa détermination à continuer à travailler pour son pays.

Aussi, il a laissé entrevoir une issue heureuse à l’affaire; puisqu’il a déclaré que l’affaire était discutée en interne, au sein de leurs familles respectives -avec son ami-. Une issue qui pourrait couper l’herbe sous les pieds de l’Etat qui voudrait en faire une affaire nationale.

 

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire