Can 2021 : le Gabon saisit le TAS pour son dossier contre la Gambie

La Fédération gabonaise de football (FEGAFOOT) a transmis au Tribunal arbitral du sport (TAS) le dossier judiciaire sur la réception de son équipe senior en Gambie, lors de la quatrième journée des éliminatoires de la CAN 2021, en novembre dernier.

La FEGAFOOT a pris cette décision après qu’elle a jugé ‘’insuffisantes’’ les sanctions prises à l’encontre de la Fédération gambienne de football (GFF) par les jurys disciplinaire et d’appel de la Confédération africaine de football (CAF).

‘’La FEGAFOOT a soumis une plainte contre la réception de sa
délégation à l’aéroport de Banjul, avant le déroulement du match numéro 88 Gambie-Gabon, qui s’est joué dans le cadre des qualifications à la CAN 2022’’, rappelle la CAF dans un courrier adressé à l’instance chargée du football gabonais.

Le 8 décembre 2020, le jury disciplinaire de la CAF a décidé de sanctionner financièrement la GFF pour non-respect des principes de loyauté et d’intégrité, d’esprit sportif et de fair-play, ajoute l’organisation confédérale.

Le plaignant et le mis en cause – la FEGAFOOT et la GFF – ont tous les deux fait appel de la décision du jury disciplinaire, selon la CAF.

Le 8 février 2021, le jury d’appel de la confédération, statuant sur les recours, a noté les arguments des deux parties, selon un communiqué de l’instance africaine.

La FEGAFOOT considère que la sanction infligée par le jury disciplinaire de la CAF à la GFF est ‘’insuffisante’’ et exige des ‘’sanctions sportives’’ à l’encontre de la Fédération gambienne de football.

‘’La commission de discipline a considéré que les exigences de formalité concernant le test (…) Covid-19 était un traitement qui contrevenait aux principes de loyauté et d’esprit sportif’’, indique la CAF, citant son propre jury d’appel.

‘’Nonobstant cela, la considération de la défaite de l’équipe du Gabon sur tapis comme résultante de cet événement n’a pu être apprécié par le jury d’appel en raison du défaut d’établissement de causalité au vu de la situation globale et des éléments présentés par les parties’’, souligne le communiqué de la CAF.

Dès lors, son jury d’appel juge l’appel de la FEGAFOOT recevable, tout en rejetant ‘’sur le fond’’ ses prétentions.

Le même jury admet toutefois le droit du Gabon d’introduire de nouveaux recours.

‘’Conformément à l’article 48 alinéa 3 des statuts de la CAF, cette décision est susceptible de recours auprès du TAS. Le recours devra être interjeté dans un délai de 10 jours à compter de la notification de la décision et devra comprendre tous les éléments figurant au point 2 des directives émanant du dossier’’, ajoute la CAF.

A deux journées de la fin des éliminatoires de la CAN 2021, reportée en janvier 2022 en raison du Covid-19, la Gambie occupe la première place du groupe D, avec 7 points (+ 2). Le Gabon est deuxième avec 7 points. Viennent ensuite la RD Congo (6 points + 1) et l’Angola (1 point – 4).

Les Léopards du Gabon ont été contraints de passer la nuit à l’aéroport de Banjul en novembre dernier, à la veille d’un match contre la Gambie, pour les éliminatoires de la CAN 2021.

Affaiblis par le manque de sommeil, ils avaient été battus par les Scorpions de Gambie.

La CAF avait déploré ‘’la rétention de l’équipe nationale du Gabon à l’aéroport de Banjul’’.

APS

Laisser un commentaire