CAN 2017: Le Sénégal étrille la Tunisie par 2 buts à 0 et se positionne en leader

CAN 2017

Les Lions de la Téranga viennent de s’imposer crânement, ce soir, sur le stade Omnisport de Franceville, au Gabon. Au cours un match agréable, ils sont venus à bout d’une vaillante équipe tunisienne qui a manqué de réalisme devant les buts du gardien de but, Omar Diallo.

 

Considérée comme l’une des équipes favorites de cette Coupe d’Afrique des Nations qui se joue au Gabon, l’équipe nationale du Sénégal a respecté son rang de leader du continent. Lors de sa première sortie, face aux Lions de carthage, les Sénégalais ont très tôt fait montre de réalisme; en venant à bout gardien tunisien.

Un premier but marqué par le gaucher magique des Lions du Sénégal, Sadio Mane, a été obtenu grâce à un pénalty créé par ce même numéro 10. A peine revenu de ce choc, les Tunisiens -qui ont du mal à contenir les assauts répétés des Sénégalais- se sont inclinés, une seconde fois, grâce à une tête reprise d’un corner. Sautant plus haut que ses adversaires, Kara Mbodj a coupé la trajectoire du corner pour mettre la balle au fond des filets tunisiens.

Tout cela dès les 30 premières minutes du match. Se sentant acculés, les Tunisiens qui ont repris le jeu à leur compte ont dominé le match pendant tout le dernier quart d’heure du premier mi-temps. Aussi, la domination tunisienne s’est fait sentir lors de la deuxième période avec le siège constant du camp sénégalais. Plus concentré que son milieu de terrain, balayé par l’attaque tunisienne, le gardien sénégalais a été plus que déterminant, en faisant échouer toutes les attaques adverses.

Ses longues jambes, toujours, laissées en traine ont eu raison des assauts répétés de l’attaque tunisienne jusqu’aux toutes dernières minutes du match. Comme lui, le défenseur sénégalais -Koulibaly- comme Isaméla ont permis à l’attaque des Lions de la Téranga d’inquiéter l’équipe adverse face à la timide présence de Sadio Mané, le métronome sénégalais; sur qui sont portés tous les espoirs de marquer des buts.

Absent de l’attaque, le milieu de terrain Diao Baldé a été sorti en seconde mi-temps et Mame Birame Diouf comme Gana Guèye ont brillé par leur absence sur les contre-offensives. Avec cette belle entrée en matière, le Sénégal a brisé un tabou presque devenu une fatalité: en plusieurs années de rencontres, les Lions de la Téranga n’avaient jamais réussi à venir à bout des Tunisiens.

Toutes leurs rencontres se sont soit terminées par un nul ou soldées par une victoire des Tunisiens. Aussi, la victoire du Sénégal qui place les Lions de la Téranga à la tête du groupe B -devant l’Algérie et le Zimbabwe qui, en première heure, se sont quittés sur un nul (2-2)- est une victoire de l’élève, Aliou Cissé, sur le maitre Henri Kaspezack. Le franco-polonais avait été le sélectionneur de l’actuel coach des Lions du Sénégal. Et avec la victoire des Lions de la Téranga, c’est un signal fort qui a été adressé aux futurs adversaires du Sénégal.

Laisser un commentaire