« Ces tirs nourris de la police et de la gendarmerie sur mon domicile sont totalement inacceptables » Barth dénonce avec la dernière énergie

Le maire de Dakar n’a pas manqué d’exprimer son indignation face à cette situation qui prévaut actuellement au Sénégal. Il dit être désolé de constater que cette dictature rampante est arrivée à un extrémisme inquiétant.

Sur sa page facebook après être interdit de sortie de sa demeure, l’édile de Dakar estime que des tirs nourris de la police et de la gendarmerie, directement sur mon domicile sont totalement « inacceptables ».

Barthelémy Dias estime ainsi que « cette volonté manifeste de vouloir défoncer ma porte d’entrée, accompagnés de Nervis, pour m’arrêter est un signe d’un Etat finissant », et je dénonce avec la dernière énergie « l’irresponsabilité » des forces de défense et de sécurité…

Par ailleurs, il dit féliciter tous les militants, les sympathisants et les concitoyens « épris de paix, de justice et de démocratie, qui se sont mobilisés pour défendre la démocratie sénégalaise ».

Laisser un commentaire