Assemblé nationale : El hadji Diouf explose une bombe de surfacturations et de détournement dans le secteur de l’automobile

Assemblé nationale : El hadji Diouf...

0
9

Le secrétaire général du Ptp a révélé des surfacturations sur le vidanges des 200 véhicules du parc de l’automobile de l’assemblée nationale.  Des surfacturations qui ont fait l’objet d’un « détournement » de plusieurs millions de Francs. El hadji Diouf parlait ainsi lors de la présentation de la coalition réunissant son parti et d’autres mouvements politiques. C’était ce jeudi 25 mai à Dakar.

Ses déclarations ont fait beaucoup de bruits dans le paysage médiatique. L’avocat El hadji Diouf a révélé un détournement à l’assemblée nationale. Un détournement qui concerne le secteur de l’automobile. Le président du parti Ptp estime le montant empoché chaque mois à 30 millions. En détails, Diouf affirme que chaque vidange revient à 180 mille francs CFA par véhicule. Un montant qui dépasse largement le prix normal, (30 000 et 40 000F).

Sauf que, le responsable ayant en charge ce secteur à l’Assemblée nationale n’a pas tardé de démentir celui qui se dit être le député du peuple. Mor Ndiaye : « La somme de 180 000 francs Cfa avancée par Maître El hadji Diouf n’est pas vraie. Nous avons un registre et pour chaque véhicule nous connaissons le jour de vidange et le kilométrage. » des propos relatés par le journal Vox Populi, repris par nos confrères de seneweb.

Mor Ndiaye, explique que les voitures font leurs vidanges selon le nombres de kilométrage qui roulent (5000 km). Après quoi, chaque véhicule est soumis à une vidange simple à la seconde étape. Il dit : « il arrive qu’un véhicule reste 3 à 4 mois sans faire 5000 km. » Le chargé du parc automobile revient à la charge et clarifie en le notant que El hadji Diouf lui-même sait ce qu’il dit n’est pas avéré : « Lui-même peut rester 2 ou 3 mois sans faire de vidange. La surfacturation n’existe pas. C’est Total qui fait la vidange. »

Donc, ce que l’avocat appelle « une surfacturation et détournement » lors de la cérémonie du lancement de la coalition entre son parti et d’autres mouvement politiques en vue des prochaines élections législatives.

 

Laisser un commentaire