Aminata Angélique Mangua: « Mane maay djégu pousso, je suis Aline Sitoé de la Casamance »

Aminata Angélique Mangua

L’ancienne présentatrice du JT de la RTS est définitivement bien rentrée dans ses habits de politicienne. Devant une foule compacte venue au meeting du mouvement 17-19, elle a déclaré sa disponibilité à se mouiller aux cotés de tous ceux qui défendent Macky Sall et l’APR…

La métamorphose a bien pris l’ancienne journaliste vedette de la RTS. Ce samedi, au stade Djamoral, la native de la ville de Ziguinchor et ancienne chargée de communication de l’ex-premier ministre, Mimi Touré, a fait face aux populations du sud. Se voulant la nouvelle égérie de l’APR, au sud du pays, la « djégou pousso » a déclaré être la nouvelle Aline Sitoé Diatta de la Casamance.

Comme son modèle de Kabourousse -qui avait refusé la pénétration coloniale dans le Cassa-, la directrice de L’agence nationale pour la reconstruction de la Casamance (ANRAC) se veut le point de convergence de tous les partisans de Macky Sall. Et s’est dite à prête à les cuirasser contre tout agresseur; Qu’il soit interne ou externe au parti présidentiel; l’essentiel est que l’union des Apéristes fasse triompher Macky Sall.

Comme son engagement, elle choisit ses alliés. « C’est pourquoi, a-t-elle laissé entendre, si j’ai décidé de m’afficher, clairement, aux côtés de Ibrahima Mendy, c’est que de vielles relations amicales nous lient. » Et au nom de cette amitié, elle a conseillé au président du mouvement 17-19 de ne pas s’attarder sur les remarques futiles des rivaux.

Ces derniers ne manquant pas de rappeler à Ibrahima Mendy leur ancienneté dans le militantisme par rapport à celui -plus récent ?- du directeur de l’Analyse et des Statistiques; même si ce dernier a rappelé qu’il faisait partie avec son ami, Moustapha Lo Diatta, du lot des tout premiers qui, à Ziguinchor, ont cru en Macky Sall.

« Mieux vaut être un bon travailleur, un grand rassembleur des militants que d’être le premier à rallier l’APR« , a t-elle laissé entendre, en faisant référence à une guerre des tendances profondément ancrée dans le parti présidentiel. Pour la native de Ziguinchor, le mouvement 17-19 doit être une arme redoutable pour les futures victoires de Macky Sall. « Macky dongue, Macky Reck, Macky Késsé, Casamance kep, Casamance Késsé« , a t-elle scandé applaudi par la foule.

Se voulant chez elle partout où le parti présidentiel sera à l’honneur, Aminata Angélique Mangua a déclaré que « si on se met à casser des canaries, on en gardera rien même si on avait plein de canaries; alors pour ne pas être de ces perdants, j’aimerais qu’on garde nos récipients pour Macky Sall. »

Laisser un commentaire