Allemagne: L’avocat des migrants sénégalais dément Sorry Kaba sur l’expulsion des 3000 compatriotes

Allemagne

 Dr. Stephan Dünnwald, avocat des réfugiés en Allemagne dément Sory Kaba, directeur des Sénégalais de l’Extérieur. Selon lui, les autorités allemandes ont bel et bien  intimé l’ordre aux Sénégalais en situation irrégulière de quitter leur pays de grès ou de force.

Dans sa note transmise à Senego jeudi, le conseiller informe que les autorités de la Bavière  (Sud du pays), ont bien convoqué des Sénégalais pour une identification de leur nationalité et ceci en présence d’une délégation sénégalaise. Et les forces de l’ordre seront réquisitionnées pour ceux qui refuseraient de se présenter. A l’en croire, 3000 sénégalais demandeurs d’asile vivent dans cette contrée d’Allemagne.

Voici in extenso  la note de l’avocat des émigrés sénégalais transmise à Senego

“Dr. Stephan Dünnwald, Bayerischer Flüchtlingsrat – Conseil pour les Refugees en Baviere

L’objet de mon message: La déclaration de M. Sorry Kaba, directeur des Sénégalais de l’Extérieur

Mon message:

J’aimerais confirmer que les autorités en Baviere (c’est la partie Allemande ou tous les migrants Sénégalais sans permis de résidence sont logés) ont convoqué ces Sénégalais pour une clarification /identification sur une zone près de l’aeroport de Munich, entre le 27. et le 30. Novembre. Ceux qui ne se présenteraient pas aux dates précises, peuvent être arrêtés par la police et présentés de force à la commission. 

En Baviere se trouvent environ 3.000 Sénégalais comme demandeurs d’asil ou status tolérés. Les autorités bavaroises veulent forcer le retour, et ont envoyé des convocations à un grand nombre de Sénégalais afin qu’ils se retrouvent en face d’une «délégation Sénégalaise» pour identifier leur nationalité et origine et pour produire des laissez-passer pour leur expulsion vers le Sénégal. 

L’ambassade sénégalaise en Allemagne a déclaré qu’elle ne fait pas partie de cette délégation. Comme ça, nous aussi nous ne connaissons pas l’origine et la légitimation de la «délégation». Mais, c’est claire que les autorités bavaroises exercent beaucoup de pressions sur les Sénégalais en question pour les obliger à quitter le pays en manière «volontaire» ou forcé. 

Nous sommes a votre disposition si vous avez des questions. 

Cordialement 

Stephan Dünnwald”

Pour rappel, près de trois mille (3000) Sénégalais sont sous la menace d’expulsion en l’Allemagne. Nos compatriotes ont souligné que ces convocations sont venues perturber  leur  quiétude. Et les convocations à l’aéroport de Freising est un complot entre l’Etat du Sénégal et l’Etat allemand pour les expulser . Les premiers convoqués sont attendus à partir du 30 novembre à 11 heures à l’aéroport de Freising.

Avec senego

Laisser un commentaire