Activité fractionniste: le départ du ministre Angélique Manga du gouvernement réclamé

Activité fractionniste: le départ du ministre

Rien ne va plus au sein du parti présidentiel à Ziguinchor. Les proches du ministre Benoit Sambou ont effet, apporté hier la réplique à Aminata Angélique et sa bande. Devant la presse, au siège régional de l’APR sis à la rue Insa Ndiaye, les camarades de Benoit Sambou ont crié leur colère après la sortie Mamadou Ba Chef de cabinet du ministre Aminata A. Manga accusant Benoit Sambou de vouloir escroquer le Président Sall en faisant transhumer les militants de l’UCS au sein de l’APR.

Très en verve, «depuis son entrée politique à l’Alliance pour la république, Aminata Angélique Manga ne cesse de poser des actes qui prête à confusion, n’hésitant pas à s’organiser pour affaiblir le camp présidentiel. Le dernier en date, est la sortie de son Chef de cabinet, Mamadou Ba, qui s’est attaqué à Benoit Sambou, l’accusant d’avoir corrompu des responsables de l’opposition et notamment de l’UCS  pour qu’ils rejoignent l’APR », a dit d’emblée le porte-parole du jour de l’APR.

A l’en croire toujours, «cette sortie du Chef de cabinet du ministre Aminata A. Manga est tout de même surprenante, puisque le combat politique suppose le renforcement des bases de son parti au détriment de l’opposition. Nous nous attendions donc à un meilleur accueil de la part de quelqu’un qui est supposé travailler pour la massification de l’APR et pour la réélection au premier tour du Président Macky Sall. Mais apparemment, le ministre Aminata Angélique Manga a un autre projet, renforçant la conviction de ceux qui la soupçonnent de rouler, en réalité, pour le député maire de Ziguinchor, chef de parti de l’UCS, Abdoulaye Baldé.
Au lieu de se réjouir du ralliement à l’APR de grands responsables de l’opposition et de l’UCS, Aminata Angélique Manga et son équipe s’en offusquent jusqu’à faire une sortie médiatique contre le Président Benoit Sambou, là où le camp du maire Abdoulaye Baldé rase les murs. C’est la raison pour laquelle, nous demandons solennellement au Chef de l’Etat Macky Sall de le renvoyer purement et simplement du gouvernement du Premier ministre Mouhammad Boune Abdallah Dionne», a soutenu Ousmane Ba. Ces «apéristes» pour qui, «déjà en 2014, lors des élections locales, Angélique Manga avait trahi ses camarades de Benno Book Yakaar pour aller diriger une liste concurrente et accentuer la défaite de la liste conduite par Benoit Sambou et Doudou Ka.
Autre incongruité politique, lors des élections des Hauts Conseillers pour les Collectivités territoriales (HCCT), l’ancienne directrice de l’ANRAC avait soutenu ouvertement la liste de Abdoulaye Baldé au détriment de la liste dissidente de l’UCS, dirigée par le Conseiller municipal Boubacar Gassama et la 6e adjointe au Maire, Ndeye Seynabou Sadio. La logique politique aurait été de travailler à affaiblir l’opposition incarnée par le maire Abdoulaye Baldé, en soutenant la liste dissidente de la Coalition Emergence de Ziguinchor (CED Ziguinchor), comme l’ont fait Doudou Ka ou Benoit Sambou. Oh que non ! Elle a préféré battre campagne et voter pour l’UCS, l’aidant à battre la liste CED Ziguinchor de 34 voix.

Aminata Angélique Manga avait alors reçu les remerciements publics de Abdoulaye Baldé qui avait conscience qu’il venait d’échapper à l’humiliation. Il se dit cependant qu’elle avait négocié son appui à Baldé contre la promesse de ce dernier de soutenir sa candidature à la mairie de Ziguinchor en 2019 », dénoncent avec force les compagnons de Benoit Sambou.

«Vu la proximité entre les élections  locales et la présidentielle de 2019 et compte tenu des ambitions de Aminata Angélique Manga à s’installer dans le fauteuil de Maire de Ziguinchor avec l’aide de son ancien patron de la «Génération du Concret», Abdoulaye Baldé, nous  doutons de son réel engament pour la réélection du Président Macky Sall au premier tour. Car elle ne semble pas être dans des dispositions de renforcer le camp présidentiel et d’affaiblir l’opposition. Aminata Angélique Manga rêve de la Mairie, plus qu’elle ne pense à la réélection de Macky Sall. Nous avons choisi le réalisme politique qui veut que la Casamance se mobilise pour le Président Macky Sall,au regard de ses nombreuses réalisations dans la région. Nous demandons au Président Macky Sall de bien surveiller « son ministre », car son comportement est douteux.

Pour terminer, nous voudrons dire au Président de la République que ,quelque soient les connivences entre Aminata Angélique manga et Abdoulaye Baldé, la coalition Benno Book Yakaar de Ziguinchor est déterminée à lui assurer la victoire dés le premier tour de l’élection présidentielle du 24 février 2019 », ont-ils conclu.

Laisser un commentaire