Abdoulaye Baldé écarte toute fusion avec l’Apr

Abdoulaye Baldé

Le président de l’Union des centristes du Sénégal (Ucs), Abdoulaye Baldé, semble écarter toute idée de fusion avec l’Alliance pour la République (Apr, parti présidentiel). Lors d’un meeting tenu samedi au stadium Iba Mar Diop, il a fait savoir à ses partisans que l’Ucs « est beaucoup trop grande pour se fondre dans un autre parti».

D’autant que la formation politique qu’il dirige fixe déjà avec appétit les prochaines législatives en misant sur des alliances pour y aller. Baldé : « Un parti politique ne pourra plus gagner à lui seul une élection au Sénégal. Il nous faut donc aller vers une coalition. Nous sommes en discussion avec plusieurs partis et coalitions de partis, et dès la fin de nos discussions, notre parti se réunira pour définir les nouvelles orientations. »

Tout devrait être clair avant la fin du mois de janvier. « Si le 2 juillet constitue la date effective des élections législatives, pose le maire de Ziguinchor, ce sera donc au mois de mars 2017 qu’il faudra constituer les dossiers et déposer les listes des candidats. Il est donc important de savoir, au mois de décembre ou au plus tard en janvier, comment y aller et avec qui. »

Le président de l’Ucs devrait pouvoir compter sur, notamment, Mamour Cissé, Aliou Sow, Moustapha Guirassy, Bocar Dia et Me Doudou Ndoye, qui étaient présents à Iba Mar Diop à la démonstration de force des centristes à Dakar.

 

Laisser un commentaire