Ligue des champions : Sadio Mané, Marcelo…, découvrez l’équipe type des 8e de finale aller

Ligue des champions : Sadio Mané, Marcelo…, découvrez l’équipe

Pour les grandes écuries européennes, la Ligue des champions ne commence qu’à partir des huitièmes de finales. La phase aller de ces matches, qui se sont terminés hier, ont donné place à des rencontres, pour la plupart très disputés. L’occasion était donc très belle pour certains joueurs, qu’ils soient décriés ou en forme, de passer à côté de ces rendez-vous interstellaires

Entre la performance XXL de notre Sadio Mané national, le doublé de Muller ou encore la belle copie de Marcelo, la rédaction de SeneNews vous propose le classement des onze joueurs qui se sont le plus fait remarqué durant ces huitièmes de finale aller, étalées en deux semaines.

David De Gea (Manchester United)

Si les Mancuniens sont repartis de Sànchez Pizjuàn les cages inviolées, c’est largement grâce au portier espagnol de United. Face au FC Séville, De Gea a dû s’employer plusieurs fois, dont un arrêt exceptionnel sur une tête de Muriel, pour empêcher les locaux d’ouvrir le score. Il aura sorti, plus exactement, 8 arrêts. Le meilleur total pour un gardien de Manchester United depuis 2011. Un record peu honorifique pour Mourinho, mais qui conforte De Gea comme l’un des meilleurs au monde à son poste.

Jesus Navas (Fc Séville)

Repositionné latéral droit depuis la blessure de Sébastien Corchia, l’ancien milieu droit, Jesus Navas, ne cesse de faire bonne figure dans sa nouvelle position. Hier, face à Manchester United, il a réalisé une très belle performance, écœurant même Alexis Sanchez et ses partenaires.

Virgil Van Dijk (Liverpool)

C’est devenu très rare de voir le Liverpool de Jurgen Klopp réaliser un clean sheet (match sans prendre de but). Raison pour laquelle, les Reds ont misé 84 millions € sur Virgil Van Dijk. Face au FC Porto, si les coéquipiers de Sadio Mané ont régalé devant, inscrivant 5 buts, Van Dijk, lui, a tenu la baraque derrière, permettant à Liverpool de n’en prendre aucun. Pour son premier match de Ligue de champions, il s’est imposé comme le véritable leader de la défense des Reds.

Raphael Varane (Real Madrid)

Malgré un but encaissé tôt dans la partie, Varane a su garder la tête froide pour bien gérer son match. Face à la fameuse MCN (MBappé-Cavani-Neymar), le défenseur français aura largement contribué à les rendre muets, réalisant des interventions rassurantes et pleines d’autorité. Avec Ramos à son coté, ils ont muselé le Matador Cavani, auteur d’une piteuse rencontre et remplacé vers l’heure de jeu par Meunier.

Marcelo (Real Madrid)

Souvent décrié cette saison, Marcelo a mis tout le monde d’accord lors du choc entre le Real Madrid et le Paris Saint-Germain. Sur son côté gauche, le latéral brésilien a tout simplement été intenable. En fin de partie, c’est d’ailleurs lui qui donne un avantage conséquent aux Madrilènes, en inscrivant le but du 3-1.

Ilkay Gundogan (Manchester City)

Titularisé à la place de David Silva, le milieu de terrain allemand, Gundogan, a entièrement donné raison à Guardiola face à Bâle. Auteur d’un doublé, il a été l’homme du match lors de la victoire des Citizens au Parc Saint-Jacques (4-0). Souvent gêné par des blessures, il revient petit à petit à son meilleur niveau.

Fred (Shakhtar Donetsk)

C’est l’une des sensations des huitièmes de finale aller. Face à l’As Roma, la colonie sud-américaine du Shakhtar avec Fred en tête de fil, a mené la vie dure aux joueurs de Di Francesco. En second période, le milieu relayeur brésilien du Shakhtar a éclipsé les Romains. Son magnifique but sur coup-franc, à 10 minutes du terme, n’est que la cerise sur le gâteau.

Willian (Chelsea)

Si le duel Messi-Hazard était attendu par les amoureux du ballon rond, c’est un autre artiste qui s’est illustré sur la pelouse du Stamford Bridge. En effet, face au FC Barcelone, Willian en aura fait voir de toutes les couleurs aux défenseurs catalans. Peu chanceux en première période avec deux frappes qui ont heurté les poteaux droit et gauche de Ter Stegen, le brésilien a finalement trouvé la faille en seconde période, sur une belle frappe du droit. Une très belle performance pour celui qui est souvent cantonné au banc des remplaçants par Antonio Conté.

Sadio Mané (Liverpool)

La phase aller de ces huitièmes de finale aura vu jouer des canonniers comme Lionel Messi, Cristiano Ronaldo, Robert Lewandowski, Thomas Muller ou encore Gonzalo Higuain, mais le seul joueur à avoir inscrit un triplé, est sénégalais. Il est l’œuvre de l’incontournable Sadio Mané, qui a réalisé une performance non seulement exceptionnelle, mais aussi historique. En effet, il est devenu après ce triplé, le premier joueur sénégalais a réalisé une pareille performance et le 4e de Liverpool à le faire après Owen, Benayoun et Coutinho. Malgré Firmino et Salah, Sadio aura tout simplement porté à lui tout seul l’attaque des Reds.

Thomas Muller (Bayern Munich)

Remplaçant sous Ancelotti, Muller est redevenu le serial buteur que l’on connaissait sous les ordres de Jupp Heynckes. Face au Besiktas, c’est lui qui fait sauter le verrou turc en ouvrant le score, avant d’y aller de son doublé, en plus d’une passe décisive pour son compère de l’attaque, Robert Lewandowski, lui aussi auteur d’un doublé. Ensemble, ils ont complément explosé les Stambouliotes sur la marque de 5 buts à 0.

Gonzalo Higuain (Juventus)

Il n’aura fallu que 9 minutes de jeu à Higuain pour inscrire un doublé face aux Spurs de Tottenham. Et, toujours en première période, l’Argentin pouvait en mettre deux autres s’il avait bien ajusté Lloris sur un contre bien mené par lui et Pjanic, sans oublier son échec sur penalty, à la 45e minute, tirant sur la barre transversale. Mais au-delà de ces stats, c’est son activité qui lui a permis de figurer dans notre classement. Dominés en seconde période par les Spurs, il a été l’un des rares Bianconneri à surnager durant la rencontre.

Laisser un commentaire