WANTED : Madame Ndèye Ramatoulaye Guèye Diop, Ministre de la Bonne gouvernance et de la Protection de l’enfance

WANTED : Madame Ndèye Ramatoulaye Guèye Diop,

Où est passée Madame Ndèye Ramatoulaye Guèye Diop, Ministre de la Bonne gouvernance et de la Protection de l’enfance ? Malgré la recrudescence d’enlèvement et de meurtre d’enfants, c’est le silence radio du côté du ministère de la Bonne gouvernance et de la Protection de l’enfance.

Même les démembrements de la Direction de la Promotion des Droits de l’Enfance  et celle de la Protection de la Petite l’Enfance sont restées muettes.

Récemment dans un plateau spécial sur RFM matin, le journaliste Babacar Fall avait révélé que le ministère de la Bonne gouvernance et de la Protection de l’enfance avait déconseillé à ses services de se prononcer sur les questions d’enlèvements et meurtres d’enfants et il a même fallu aujourd’hui, Macky Sall de bousculer ses habitudes de communication pour faire une sortie inhabituelle sur RFM matin pour dénoncer ces enlèvements et meurtres d’enfants qui défraient la chronique.

De Kigali où le Sénégal participe au sommet extraordinaire de l’Union africaine pour les besoins de la signature de l’accord prévoyant l’instauration d’une zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf), Macky Sall a jugé nécessaire de communiquer sur la question de la protection des enfants, tellement la baudruche s’est gonflée ces derniers jours.

A quoi est du ce silence assourdissant du ministère de la Bonne gouvernance et de la Protection de l’enfance ? Est-ce là une consigne gouvernementale ou une volonté manifeste de fuir le débat public devant une opinion publique désemparée.

Seule Madame Ndèye Ramatoulaye Guèye Diop, Ministre de la Bonne gouvernance et de la Protection de l’enfance pourra nous édifier, d’autant qu’une marche est prévue ce samedi pour dénoncer ces maltraitances de l’enfant.

Laisser un commentaire