Violences électorales : Le maire de Lagbar poignardé

Violences électorales : Le maire de

0

L’installation du comité électoral de l’Apr à Linguère a viré au drame. Idrissa Diop, maire de la commune de Lagbar dans le département de Linguère, a été poignardé par un conseiller municipal du nom de Issakha Baulel Ba.

A l’origine de cette violence, Enquête informe que le maire avait convoqué tous les conseillers municipaux et responsables politiques pour la mise en place d’un comité électoral local. Seulement, il s’est trouvé qu’un autre conseiller du nom de Moussa Sow, membre de la Convergence des jeunesses républicaines (Cojer) avait auparavant tenu une réunion pour mettre en place un comité électoral.

Ce dernier s’est alors présenté à la mairie avec ses soutiens mais l’accès de la salle de réunion lui a été refusé, puisque seuls les responsables étaient conviés. Face à l’interdiction, Moussa Sow fait un forcing pour assister à la réunion. Une fois à l’intérieur, il estime que les débats devraient porter sur le choix des représentants dans les bureaux de vote, puisqu’un comité électoral avait été déjà installé.

Face à cette situation, le maire de Lagbar décide de quitter la salle. Il sera rejoint par Moussa Sow. S’en suit un échange de propos entre les deux hommes. A ce moment, rapportent des témoins, le conseiller Issakha Dia, surgit, pour poignarder le maire, qu’il atteint au niveau du thorax.

La victime a été acheminée à Dakar. L’auteur des coups et l’élu Moussa Sow ont été placés en garde à vue à la brigade de Linguère.

Auteur: Source : Enquête

Laisser un commentaire