Vidéo: « Ces magistrats ont fait quelque chose qui mérite qu’on les insulte », Barthélémy Diaz

0

Assane Diouf ne sera pas seul dans son combat pour recouvrer la liberté. Le maire de Sicap-Mermoz, Barthélémy Diaz, a déclaré avoir commis deux avocats pour défendre l’insulteur public le plus célèbre du Sénégal. Me Khouraïchi Bâ et Me Demba Ciré Bathily sont les sauveurs appelés à la rescousse de Assane Diouf.

Réclamé depuis quelques temps par les soutiens de Assane Diouf qui se sont désolés du silence des deux alliés les plus médiatiques de Assane Diouf, Barthélémy Diaz est sorti du bois. Pendant que Me Elhadj Diouf est introuvable à Dakar et semble avoir abandonné celui qui détiendrait « de gros secrets du gouvernement. »

Hier, face à la presse, le responsable socialiste a annoncé avoir commis deux avocats pour défendre le patron et unique employé de Doméram TV. Et parmi les experts qu’il a contactés pour défendre Assane Diouf, point de Me El’hadji Diouf.

S’il a refusé de commenter les autres aspects du dossier Assane Diouf -à savoir les présumés offenses à l’encontre de Serigne Bass Abdoul Khadre-, le maire de Sicap-Mermoz a déclaré partager « toutes les insultes de Assane Diouf à l’encontre des politiques. Comme des magistrats qui ont accepté de s’aplatir devant les politiques« .

Se félicitant de l’héritage de Assane Diouf, Barthélémy Diaz pense que l’expulsé le plus célèbre des Usa vers le Sénégal a fait des émules. « Pour la première fois depuis l’indépendance, on a vu un nombre impressionnant de nos compatriotes s’indigner« , a annoncé le maire. Aussi, le meurtrier de Ndiaga Diouf -tué à bout portant devant la mairie de Sicap Mermoz- a précisé qu’il n’a jamais connu ni rencontré Assane Diouf. « Mais, je reconnais qu’il a dit toutes nos indignations, toutes nos frustrations« , s’est félicité Barthélémy Diaz.

Se disant choqué par l’emprisonnement de Assane Diouf, Barthélémy Diaz a déclaré qu’il prendrait en charge tous les frais de restauration du détenu Assane Diouf. Aussi, le chambellan de Khalifa Sall a déclaré qu’il allait prendre en charge tous les frais de gestion de la famille du détenu; comme le faisait ce dernier lorsqu’il était libre. Loin des supporters qui croient que le Révolutionnaire 2.0 sortirait bientôt de prison et mis, certainement, dans un hôpital psychiatrique, Barthélémy Diaz a annoncé que « Assane Diouf restera, pendant de longues périodes, en prison. »

Contrairement aux griefs de trouble à l’ordre public, de voie de fait, d’offense au ministère du culte, etc., Barthélémy Diaz croit que Assane Diouf sera inculpé des délits d’offense au chef de l’Etat, d’outrage à magistrats ect… Et il n’a pas manqué de s’interroger en ces termes: « depuis quand est-ce qu’il est interdit d’insulter ceux qui passent tout leur temps à nous insulter. Depuis quand il est interdit d’insulter des magistrats qui sont incapables de dire le droit?« , s’est interrogé l’homme politique.

Laisser un commentaire