Tuerie de Bofa : Ziguinchor et Kolda enterrent leurs morts

Tuerie de Bofa : Ziguinchor et

Ziguinchor pleure. Un peu partout dans ville, les drapeaux sont en berne. La ville observe le deuil national de 2 jours décrété par le chef de l’Etat en hommage aux 13 victimes de l’attaque de Bofa.

A l’hôpital régional, les familles des victimes de Bofa sont venues récupérer les dépouilles de leurs parents pour leur inhumation.

Les autopsies pratiquées sur les 1 3 corps des victimes, depuis dimanche 7 janvier, ont été bouclées hier, lundi 8 janvier. L’Observateur qui a effectué un reportage dans les quartiers Nema 2, Kandialang et Grand-Yoff où vivent essentiellement les victimes informe que la plupart d’entre elles ont été inhumées hier. Les familles ont, chacune, reçu les résultats de l’autopsie et les certificat de genre de mort.

Parmi les 13 victimes, 3 sont originaires de la région de Kolda. Saidou Touré, Aliou Baldé et Alpha Diao. Leurs dépouilles ont été acheminées hier lundi, 8 janvier dans leur ville, rapporte Enquête. Alpha Diao et Aliou Diao, tous deux habitants  la commune de Guiro Yoro Bocar ont aussi été inhumés, hier.

Treize exploitants de bois ont été tués samedi dans la forêt de Bofa par une bande armée qui appartiendrait au Mouvement des forces démocratiques de la Casamance (Mfdc).

 

 

Laisser un commentaire