Trafic de bois : Ousmane Sonko « lave à grande eau » les artisans et indexe les hommes d’affaires

Trafic de bois : Ousmane Sonko

Texte alternatif de la bannière

Au milieu de son discours à Ziguinchor, Ousmane Sonko s’est senti interpellé par les pancartes des artisans. Il a promis de les recevoir et de discuter avec eux. Cependant, Sonko s’est déjà fait une religion sur ce qui se passe. Selon lui, ce ne sont pas les artisans qui ont détruit la forêt.

« Le système de bradage, la mafia du bois, ce n’est pas vous les artisans. Ce sont des complicités administratives et des hommes d’affaires qui ont pillé les forêts casamançaises. On va vous restaurer dans votre droit« , dixit-il.

Le candidat dit se rappeler qu’étant jeune, la forêt était dense, au point que les arbres se retrouvaient au sommet, rendant le soleil invisible.

Laisser un commentaire