Sénégal: L’affaire Khalifa Sall jugé devant la cour de la CEDEAO à Abuja

    Sénégal: L'affaire Khalifa Sall jugé

    Le procès  de Khalifa Sall se joue à Abuja au Nigeria. Le dossier de la caisse d’avance dans lequel il est poursuivi pour détournement de deniers publics, sera évoqué le 30 janvier prochain devant la Cour de justice de la Communauté économique des états de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao), annonce Libération.

    La Cour doit statuer sur 3 requêtes déposées par le maire de Dakar. Il s’agit d’une requête accélérée, d’une requête en procédure de référé et d’une requête introductive d’instance. Les avocats de Khalifa Sall demandent à la Cour une « libération immédiate », la « suspension du procès » et « 50 milliards FCFA » pour le préjudice que lui aurait fait subir l’Etat. Ses coinculpés, Fatou Traoré, Mbaye Touré, Ibrahima Yatma Diao et Amadou Moctar Diop se sont joints à la requête.

    Dans le détail, la requête accélérée  qui constate que les poursuites sont « discriminatoires et sélectives » demande le respect des instruments internationaux. Et par conséquent, la fin des poursuites contre Khalifa Sall. Pour la requête de procédure de référé, les avocats demandent la suspension immédiate des procédures en cours jusqu’à ce qu’ils soient satisfaits par l’Etat aux exigences et aux droits de Khalifa Sall.

    Un rebondissement majeur, qui selon l’As, pourrait faire reporter l’audience du 23 janvier prochain. Ce que contestent formellement des sources judiciaires contactées par le journal. «  A moins qu’il n’y ait un tremblement de terre, l’affaire sera retenue », balancent-elles.

    Laisser un commentaire