Sénégal: Elle enterre vivant son bébé issu d’une relation adultérine

Sénégal

Une femme victime de viol.

Elle s’appelle A. Sow. Elle est domiciliée au village de Pété Peulh, dans l’arrondissement de Coki, département de Louga.

Veuve, elle a fini par succomber à la tentation. Mère de 4 enfants, elle a suivi l’appel de son corps et a entretenu des relations charnelles avec le petit frère de son défunt mari. Une grossesse s’en est suivie. Grossesse qu’elle a gardé secrète, ne sachant comment faire face à l’oeil inquisiteur de la société.

Lundi dernier, elle a accouché discrètement d’un nouveau-né de sexe masculin avant de l’enterrer vivant. Elle s’est ensuite lavée et a continué à vaquer à ses occupations comme si de rien n’était. Trois jours après les faits, le corps du nouveau-né a été déterré par des chiens errants. Une partie du corps est dévoré et l’autre abandonné près d’un dépotoir d’ordures. La découverte macabre est faite par des enfants qui ont avisé leurs parents.

La gendarmerie de Coki est alertée et une enquête est ouverte. Enquête qui a fini par identifier formellement l’auteur de cet acte odieux. Arrêtée, A.Sow a reconnu les faits. Elle a été placée sous mandat de dépôt, vendredi, à la Maison d’arrêt et de correction (Mac) de Louga, par le juge d’instruction du tribunal de grande instance de la capitale du Ndiambour.

Laisser un commentaire