Risques d’affrontements à Dakar : Le message du système nations unis à ses employés

Des organisations internationales craignent d’éventuels affrontements, ce matin, à l’Assemblée nationale où les députés sont convoqués pour plancher sur les modalités de la levée de l’immunité parlementaire de leur collègue, Ousmane Sonko.

C’est ce qui explique les alertes lancées, hier, par le Système des Nations unies (Snu) à l’endroit de ses employés à Dakar. Considérant les violences du lundi 8 février 2021, lit-on dans une note de la Snu, il est possible que des manifestations, y compris des confrontations avec les forces de l’ordre, prennent place dans la journée.

 «Le Snu/Sénégal étant en télétravail et présentiel, nous recommandons pour la journée à éviter si possible les trajets non urgents», lance l’organisation à l’endroit de ses collaborateurs.

Il est également demandé à ces derniers d’éviter «les déplacements non essentiels dans les abords du Parlement, le quartier du Plateau et la zone Sacré Cœur, zone du domicile de M. Sonko». Le Snu invite ses employés résidant au Sénégal à éviter «toutes les zones de rassemblements, à rester attentif aux communications de sécurité de l’organisation et à l’écoute des medias locaux».

 Il est aussi exiger de  rapporter tout incident dont les agents seraient témoin à UNDSS et dans leur agence. «Nous surveillerons la situation et vous informerons par Sms comme de besoin», conclut le système des Nations unies dans une circulaire.

Laisser un commentaire