RDC : Les deux experts de l’ONU, portés disparus depuis le 12 mars, ont été retrouvés morts

RDC

Le gouvernement congolais vient de donner la confirmation de la mort des deux experts de l’ONU. Ces représentants internationaux ont été portés disparus depuis le 12 mars. Il s’agit de Michael Sharp, Zahida Katalan et Betu Tshintela.

Le gouvernement vient de donner la confirmation sur cette découverte macabre. Selon le porte-parole il n’y a pas de doute les corps retrouvés ce lundi par la police ont été identifiés. Il s’agit de Michael Sharp, de Zahida Katalan et de Betu Thsintela, deux agents qui travaillaient pour le compte des Nations Unis et leur interprète qui est de nationalité congolaise.

Les corps des deux agents de l’instance ont été placés dans une morgue des missionnaires de l’ONU. Leur quartier est situé près de l’aéroport de Kananga, c’est la principale ville de la province. Quant à celui de l’interprète, il a été placé dans la morgue de l’hôpital.

Pour le moment, il reste encore trois chauffeurs qui sont portés disparus.  Ces personnes avaient comme mission d’enquêter sur les violations des droits de l’homme au Kasaï central.

Depuis six mois cette province est secouée par des violences quotidiennes. Ces dernières   opposaient les forces gouvernementales aux milices, à l’ origine de ce conflit, la mort d’un chef traditionnel survenu en août dernier.

Après la captivité des experts de l’ONU, le gouvernement avait déclaré que les hommes armés étaient non identifiés. Ils ont accusé les miliciens de Kamuina Nsapu de la captivité. Après la découverte des corps, les autorités continuent de faire des recherches pour trouver les autres conducteurs

 

Laisser un commentaire