Rapatriement de Sénégalais d’Allemagne : Sory Kaba dément et menace

Rapatriement de Sénégalais d'Allemagne

Suite à la sortie de Thiate, membre du mouvement Y en à marre, dénonçant ce qu’il appelle un « deal entre Merkel et Macky », pour le rapatriement d’immigrés africains en situation irrégulière en Allemagne, le directeur général des Sénégalais de l’extérieur, Sory Kaba, a apporté un démenti. Il annonce même une plainte.

« Par rapport à ces allégations fausses, mensongères et qui portent atteinte à l’image de notre République, je pense qu’il faudrait qu’on marque un coup d’arrêt. Je suis en mission et à mon retour, nous allons prendre toutes les dispositions nécessaires, pour que l’Agent judiciaire de l’Etat du Sénégal puisse être mis à contribution, pour que lui-même (Thiat) apporte la preuve de ses allégations », menace Sory Kaba, interrogé depuis le Canada par la Rfm.

Le directeur des Sénégalais de l’extérieur de marteler : « Que ce soit l’Allemagne, l’Italie, l’Espagne, en un mot que ça soit l’Union européenne, ou les Etats Unis, il n’a jamais été  question d’un accord à partir duquel des Sénégalais devront être rapatriés moyennant une enveloppe financière reçue par le gouvernement du Sénégal. »

« Ce dont il s’agit… »

À en croire Sory Kaba, il y a certes une vague de rapatriement de Sénégalais en préparation, mais celle-ci ne concerne que les demandeurs d’asile. « Ce dont il est question, ce sont des compatriotes  qui sont arrivés dans le territoire Allemand, qui sont allés voir les services de l’immigration Allemande pour être régularisés et qui ont voulu avoir un statut de réfugié, rectifie-t-il. Ce qui, du reste, aurait du mal à prospérer comme argumentaire pour un ressortissant sénégalais. Le Sénégal, à ce que je sache, n’est pas un pays  en guerre. »

Dakar et Berlin vont se pencher sur le cas de ces compatriotes, selon le directeur des Sénégalais de l’extérieur. Il détaille : « Il est juste question aujourd’hui de davantage gérer les Sénégalais établis à l’étranger, et que ceux qui sont en situation irrégulière dans ces différents pays, qui ont un comportement douteux, genre statut de réfugié, puissent être identifiés. L’Allemagne a saisi le gouvernement du Sénégal pour qu’une mission d’identification de la nationalité de personnes supposées être de nationalité sénégalaise en Allemagne puisse se faire. »

Dans un enregistrement vidéo fait, selon l’auteur, depuis l’Allemagne, Thiat déclare avoir appris que le gouvernement du Sénégal, moyennant une subvention de 1,8 milliard d’euros (1179 milliards de francs CFA), a accepté de recevoir des ressortissants de pays africains en situation irrégulière en Allemagne.

Avec Seneweb

Laisser un commentaire