Perquisitions visant des biens de la famille de Bachar el-Assad en Espagne

el-Assad

Un des oncles du dictateur syrien Bachar el-Assad, Rifaat, 79 ans, a été l’objet mardi 4 avril d’une spectaculaire perquisition de la part de la justice espagnole, en collaboration avec la police française. Seize comptes bancaires de personnes de sa famille ainsi que 76 comptes de personnes juridiques, et au total 503 propriétés ont été saisis sur le sol espagnol.

Des places de garage, des propriétés en pleine campagne, des maisons de vacances, des appartements de luxe au bord de la mer… Au total, plus d’un demi-millier de propriétés ont été saisies, toutes dans un périmètre relativement restreint compris entre Marbella, une station balnéaire d’Andalousie, et Puerto Banus, un port de luxe où la plupart des millionnaires espagnols ont leur yacht.

L’une de ces propriétés, la Marquina, s’étale sur plus de 3 300 hectares et est estimée à 60 millions d’euros. Tout cela, c’est l’immense fortune possédée dans le sud du pays par Rifaat al-Assad, l’un des oncles de Bachar el-Assad, le président syrien. Et tout cela a été saisi en plus de nombreux comptes bancaires qui ont été bloqués.

Pourquoi ? Parce que, selon la justice espagnole, l’homme se serait rendu responsable de détournements de capitaux et de fonds publics d’un montant incalculable. Rifaat el-Assad avait été expulsé de Syrie dans les années 1980, soupçonné de vouloir organiser un coup d’Etat. Depuis, il se serait consacré à accumuler des biens fonciers, en Espagne en particulier.

Laisser un commentaire