Pays fréquentables pour les homosexuels, le Sénégal occupe la place n°…

Pays fréquentables pour les homosexuels

Pays fréquentables pour les homosexuels, le Sénégal occupe la place n°...
Pays fréquentables pour les homosexuels, le Sénégal occupe la place n°...
Texte alternatif de la bannière

Comme chaque année, le Rapport Spartacus a été publié. Il s’agit d’un guide de voyage pour gay qui dresse le classement des pays les plus ou moins fréquentables pour les homosexuels, lesbiennes, bisexuels, transgenres et Cie. Pour l’édition 2019, le Sénégal est classé parmi les pays les moins accueillants pour les homosexuels.

Le Sénégal occupe la 159e place sur 197 pays les moins accueillants pour les homosexuels. C’est du moins, ce que révèle le Rapport Spartacus faisant le classement des pays plus ou moins fréquentables pour les homosexuels, lesbiennes, bisexuels, transgenres… 

Ce guide du voyage gay dresse annuellement un index des pays plus ou moins fréquentables pour les homosexuels. 

Le Sénégal, pays croyant à 98% (musulmans + chrétiens), classé à la 159e place sur 197 États, est naturellement hostile aux homosexuels. 

Le tempo a été déjà donné par son chef d’Etat qui a refusé aux Américains la légalisation de cette pratique. S’y ajoute la lutte acharnée menée par les organisations islamiques.

Au bas de la liste, on retrouve la Tchétchénie, la Mauritanie, le Maroc, la Russie, Haïti, la Jamaïque, les Maldives et la Zambie… 

La France, les Etats-Unis et le Brésil ont beaucoup régressé dans ce classement.

Les pays les plus lipophiles sont l’Inde, le Portugal, le Canada et la Suède.

Laisser un commentaire