Parti Socialiste : « Crainte d’un avenir sombre à la suite du décès de son Secrétaire Général, Ousmane Tanor Dieng »

Parti Socialiste : "Crainte d'un avenir sombre à la suite du décès de son Secrétaire Général, Ousmane Tanor Dieng"

Le directeur de publication de l’hebdomadaire la Gazette, Pape Amadou Fall, analyste politique, dit craindre un avenir sombre pour la première formation politique du Sénégal, le Parti socialiste (Ps), à la suite du décès de son Secrétaire général, Ousmane Tanor Dieng, survenu le lundi 15 juillet 2019 à Paris.

« Un avenir qui n’est pas radieux, un avenir sombre même, puisque c’est un parti qui se trouve dans une très profonde division avec d’énormes contradictions, a dit M. Fall sur la Rfm, qui rappelle qu’il n’y a pas de dauphin désigné avant la disparition du Secrétaire Général du Parti Socialiste.

Pour la succession de Ousmane Tanor Dieng au poste de Secrétaire général du Ps, l’analyste politique a pensé à Aminata Mbengue Ndiaye et Serigne Mbaye Thiam, respectivement ministre de la Pêche et l’Hydraulique dans le gouvernement de Macky Sall, pour pouvoir porter son héritage.

Interrogé sur le cas de l’ex-maire de Dakar, Khalifa Ababacar Sall, emprisonné depuis mars 2017 pour détournement de deniers publics d’une valeur de 1,8 milliard de FCFA, Pape Amadou Fall estime qu’il peut avoir sa partition à jouer, mais cela dépend d’une grâce présidentielle.

LAISSER UN COMMENTAIRE