Organisation des élections: Idy disqualifie Aly Ngouille Ndiaye et exige à Macky « la nomination d’une personnalité neutre »

    Organisation des élections: Idy disqualifie Aly Ngouille Ndiaye et exige

    Le parti Rewmi s’est joint au concert de récriminations contre le ministre de l’Intérieur, Aly Ngouille. Lors d’une émission «Carte sur table sur la 2Stv », le ministre de l’Intérieur avait déclaré sa «ferme intention de travailler pour que le Président Macky Sall gagne au 1er tour de l’élection présidentielle du 24 février 2019 », en en faisant inscrire «tous ceux qui veulent voter pour lui ».

    «Je m’emploierai pour qu’ils récupèrent leurs cartes d’électeurs et je les aiderai à aller voter pour Macky Sall. Et quand je le dis, vous pouvez me croire. Car même si je n’ai pas duré dans le champ politique, je ne m’engage jamais dans le vide “, a-t-il ajouté. Dans un communiqué le parti Rewmi estime que « ces propos sont une preuve supplémentaire de la basse et manifeste entreprise de fraude concoctée par le régime Apr avec la complicité de la Daf du ministère de l’intérieur ». Mieux, ajoute le parti d’Idrissa Seck c’est une atteinte grave à la transparence de notre processus électoral (et) une menace directe sur la paix sociale et la stabilité de notre pays ».

    «Monsieur Aly Ngouille ne peut être juge et partie. Par conséquent, le Président Idrissa SECK et le parti REWMI exigent du chef de l’Etat, la nomination immédiate et sans délai, d’une personnalité neutre et consensuelle chargée d’organiser les élections», dit le Rewmi.

    Par ailleurs, « Idrissa SECK et le parti REWMI attirent l’attention de l’opinion nationale et internationale sur cette volonté clairement exprimée de confiscation de la souveraineté populaire par Macky Sall, Président de l’APR ».

    Laisser un commentaire