Naufrages de migrants en Méditerranée : au moins 11 morts et plus de 230 disparus

Naufrages de migrants en Méditerranée

0
8

Après deux naufrages au large de la Libye dans le week-end, au moins onze migrants ont perdu la vie et plus de 200 sont portés disparues.

Au moins onze migrants sont morts et plus de 230 autres sont portés disparus après deux naufrages au large de la Libye, ont rapporté lundi la marine libyenne et des organisations internationales, citant des survivants. Les corps de 10 femmes et d’un enfant ont été découverts lundi sur une plage de Zawiya, à 50 km à l’ouest de Tripoli, selon un responsable du Croissant Rouge libyen qui n’a pas donné davantage de détails. On ignorait notamment si ces personnes étaient à bord d’une embarcation qui a récemment chaviré au large de Zawiya. Sept migrants à bord de cette embarcation ont été secourus dimanche. Selon des survivants, le bateau transportait 170 migrants.

Un deuxième naufrage concerne un canot pneumatique parti vendredi matin de Libye avec 132 personnes à bord. Au bout de quelques heures, le canot a commencé à se dégonfler, jusqu’à se renverser. Quelque 50 survivants ont été secourus par un porte-conteneur danois, l’Alexander Maersk, dérouté par les gardes-côtes italiens, qui les a débarqués dimanche à Pozzallo, dans le sud de la Sicile, ont indiqué le Haut commissariat de l’ONU aux réfugiés (HCR) et l’Organisation internationale pour les migrations (OIM). Selon les survivants, des femmes et des enfants figurent parmi les disparus.

Plus de 6.500 migrants ont été secourus entre vendredi et dimanche dans les eaux internationales au large de la Libye et conduits en Italie, selon les garde-côtes italiens. Plusieurs centaines d’autres ont été secourus dans les eaux libyennes et reconduits en Libye. Au total, plus de 43.000 migrants sont arrivés en Italie depuis le début de l’année, selon le ministère italien de l’Intérieur, tandis que plus d’un millier d’autres sont morts en Méditerranée, selon le HCR et l’OIM. L’année dernière, 181.000 migrants, un record, étaient parvenus en Europe via les côtes italiennes, dont 90% en provenance de Libye.

Laisser un commentaire