Mbaye Ndiaye sur l’affaire Khalifa Sall: »le Président Macky Sall a les moyens de combattre celui qui le combat »

Mbaye Ndiaye

Dans le cadre d’une conférence sur la « Transparence et l’Etat de droit », organisé hier à la mairie de Grand Yoff, le ministre d’Etat Mbaye Ndiaye a confirmé que l’arrestation de Khalifa Sall est politique. « Oui, il y a politisation de l’affaire, mais elle vient d’où? »

Sur la même lancée, le directeur des structures de l’Apr a soutenu que le président de la République a les moyens légitimes pour frapper ses opposants. « Le Président Macky Sall a les moyens de combattre quiconque veut le combattre. Lorsque quelqu’un s’oppose à lui, il a le devoir de répliquer et de faire face. Il ne faut pas avoir honte de dire que Macky Sall a des moyens légitimes d’investiguer, d’auditer les affaires de la République.

Il peut l’exercer sur tout dépositaire d’un mandat public, en particulier ceux qui s’opposent à lui. Si l’opposant ne fait pas dans la transparence, le Président peut le contrecarrer en utilisant cela légitimement contre lui », a-t-il déclaré.

Selon toujours Mbaye Ndiaye, la politisation des affaires de la république vient des Sénégalais qui ont plébiscité le Président Macky Sall en 202 avec un 65% des suffrages.

L’ancien maire des Parcelles Assainies de poursuivre: « Un homme (Khalifa Sall) a décidé de renier tout cela alors que le mandat du Président n’est pas terminé. On a voulu tout faire pour le diaboliser et hisser le maire de Dakar au même niveau que l’institution suprême de la République. A partir de ce moment, tout coup donné doit recevoir une réplique« . D’après le ministre d’Etat, le vrai problème est que « Khalifa Sall a transporté la crise interne au Parti socialiste dans les affaires de la République« .

D’après lui, ce qui est arrivé au chargé de la Vie politique du Ps n’est pas arrivé à ses prédécesseurs comme Pape Diop et Mamadou Diop. « Ces derniers ne s’opposaient pas à celui qui incarnait le pouvoir« , a-t-il laissé entendre.

Laisser un commentaire