Mauritanie : Un homme condamné À 10 ans ferme pour le viol de ses six filles

Mauritanie : Un homme condamné

La cour criminelle d’Aïoun El Atrouss (sud-est de la Mauritanie), a condamné à 10 ans de réclusion, un homme pour le viol de ses six (6) filles, dans un verdict rendu mercredi, selon une nouvelle rapportée jeudi par la presse locale.

Multi récidiviste dans le crime de l’inceste et des rapports sexuels non consentis, tel est le crime retenu ce 21 mars contre un père de famille mauritanien. Il a été condamné à 10 ans de réclusion par la cour criminelle d’Aïoun El Atrouss (ville située à plus de 800 kilomètres au sud-est de Nouakchott, à la frontière avec Mali), pour avoir été reconnu coupable de viols sur ses six (6) filles, toutes issues de sa progéniture. Cette nouvelle est rapportée jeudi par la presse locale mauritanienne sur la base d’un verdict rendu mercredi. Toutefois, l’identité de ce chaud lapin, d’un genre très particulier, n’a pas été divulguée.

«Adrar-Info», citant le site arabophone «Mourassiloun» dont le correspondant assistait au procès, explique que «les filles victimes de viol étaient présentes à l’audience du mercredi 21 mars. Mais visiblement gênées, elles ne pouvaient pas s’exprimer devant la barre pour décrire ce qu’elles ont vécu. Ce qui poussa le président de la cour criminelle à ordonner l’évacuation de la salle pour un huis clos permettant l’audition des victimes. Ces filles, dont l’âge varie entre 12 et 26 ans, ont toutes affirmé avoir été violées par leur père, à l’exception de la plus jeune».

L’homme reconnu coupable de ces crimes était placé en détention préventive à la Maison d’arrêt et de correction d’Aïoun El Atrouss depuis 9 mois, suite à une plainte déposée par les filles et leur mère, divorcée. Donnant le profil du condamné, «Mourassiloun» explique  qu’il se présentait comme le détenteur de pouvoirs mystiques et dons en sorcellerie, lesquels se seraient  finalement «retournés contre sa personne», selon le commentaire d’un acteur proche du dossier.

Laisser un commentaire