Lutte : Matar Ba prolonge la saison, Modou Lo-Lac2 prévu le 29 octobre

Lutte : Matar Ba prolonge la saison,

0

La saison de lutte avec frappe a été sauvé. Le ministre des Sport l’a prolongée. Et le comité national de gestion a fixé les nouvelles dates des combats Modou lo-Lac 2 et Ama Baldé-Papa Sow sans encore préciser les lieux.

Le ministre des sports, sous pression du drame survenu au Stade Demba occasionnant 8 morts et une centaine de blessés, a prolongé la saison de lutte avec frappe. Matar Ba a voulu donner une possibilité de sauver les combats reportés à cause de ces incidents. Alors la fin de la saison de lutte en cours est fixé pour le 15 octobre.

« La saison a été prolongée jusqu’au 15 août. On peut encore la prolonger jusqu’au 15 octobre. Le problème aujourd’hui est comment faire pour aider Pape Abdou Fall et Assane Ndiaye, mais aussi les lutteurs qui ont tous investi des millions », a-t-il fait savoir dans les colonnes de Sunu Lamb.

De cette décision, il veut aussi faire comprendre au monde sportif que le rôle du ministère des sports est aussi d’être à côté des pratiquants, férus et organisateurs pendant les circonstances douloureuses. Il dit : « L’Etat doit être là, quelles que soient les difficultés. Le président du CNG (Alioune Sarr) fera sa déclaration quand on aura fini les réglages ».

Ce prolongement de la saison va sauver le combat le plus attractif de la saison et qui accrochait tous les amateurs sous les projecteurs de l’impatience. Modou lo-Lac2 ont connu la date de leur face à face. La nouvelle est tombée à la sortie d’un conclave entre promoteurs et autorités du comité national de gestion de lutte. Le champion de Rock Energie qui doit laver l’affront escompté devant le roi Bombardier le 25 juillet 2015 en découdra avec le puncheur du walo, dernier tombeur de Yékini, le 29 octobre 2017.

Papa Sow de Fass et Ama Baldé de Pikine également devront régler leur compte le 19 novembre. Un autre choc alléchant que scrutent les amateurs.  Le Cng ne s’est pas encore prononcé sur les lieux devant abriter ces deux grands évènements. En tout cas le stade Demba Diop, lieu du drame faisant huit morts et une centaine de blessés est fermé jusqu’à nouvel ordre, depuis le 15 juillet, jour de ces incidents atroces.

 

Laisser un commentaire