Libération imminente de Khalifa Ababacar Sall : les femmes de l’opposition vont adopter le « Talatay Nder »

Libération imminente de Khalifa Ababacar Sall : les femmes de l'opposition vont adopter le « Talatay Nder »

Les femmes politiques,  tous partis de l’opposition confondus, sont prêtes à imposer un rapport de force au régime de Macky Sall pour la libération imminente de l’ex-édile de la ville de Dakar, Khalifa Ababacar Sall. Elles veulent que ce dernier, en prison depuis 2017 pour l’affaire dite de la caisse d’avance de la mairie de la capitale sénégalaise, passe la fête d’Aid El Kabir, communément appelée Tabaski, chez lui.

Les femmes leaders venues de divers horizons se sont réunies au siège de Taxawu Sénégal à Sacré-Cœur. Parmi elles, le Professeur (Pr) Amsatou Sow Sidibé, Nafissatou Wade, Hélène Tine, Aida Mbodji. Ces femmes qui ont toutes signé la pétition pour la libération de Khalifa Sall, ont dénoncé l’emprisonnement de ce dernier qu’elles qualifient d’« injustice ». 

Elles annoncent qu’elles vont adopter le mardi de Nder en référence au «  Talatay Nder » où des femmes de Nder avaient mis le feu sur la case dans laquelle elles s’étaient enfermées pour refuser d’être réduites en esclaves. 

« Le mardi va nous servir de prétexte pour taper sur la table et dire trop, c’est trop. C’est un combat contre l’injustice, l’arbitraire et le « je-m’en-foutisme ». 

Laisser un commentaire