Législatives: A Mbao, le porte à porte de Abdou Karim Sall fédère les populations

Législatives: A Mbao, le porte à porte de Abdou Karim

1

Sans tambour ni trompète et tout juste munis de porte-voix, les militants de l’APR, dans la commune de Mbao, continuent leur opération de séduction. A la ZAC Mbao comme partout où ils sont passés, depuis le début de cette campagne, l’opération porte à porte séduit et promet de bons résultats.

Ce mardi, à partir de 14 heures, c’est à la tête d’une modeste mais imposante caravane désormais quotidienne que Abdou Karim Sall, le coordinateur de l’APR, a repris la route. A la Zac Mbao où il est l’hôte du moment comme à la cité SDE et partout où le convoi est passé, ces derniers jours, ce sont d’énormes foules qui sont sorties, à leur accueil. Et redits leur engagement à voter, largement, pour la liste Benno Bokk Yaakar.

Comme tous les jours depuis, le début de cette campagne électorale pour les l’élection des députés devant former la 13 ème législature, en général de troupes surmotivées, le patron est là. Prêt à diriger la caravane. A serrer des mains et à partager sourires et tapes amicales à de futurs votants qui, pour la plupart, connaissent bien l’homme et sa serviabilité.

Vêtu d’un boubou traditionnel et coiffé d’un bonnet aux couleurs de son parti, il n’est jamais à court de mots pour féliciter et encourager ses militants. Recadrer certains responsables lorsque leur engagement lui parait fébrile ou qu’ils se soient absentés alors que le chef, lui, est sur le terrain à répéter telle une litanie apprise par coeur que « Macky Sall est une bénédiction pour le Sénégal. Et, son maintien au pouvoir, un devoir absolu« .

Une fois de plus, et même s’il croit conquis ces terres électorales qui se trouvent dans son périmètre, le patron local de l’Alliance pour la République voudrait s’assurer que l’APR, après cinq années au pouvoir, a conquis les coeurs. Et pourra compter sur le vote des populations pour régner sur l’Assemblée nationale, au soir du 30 juillet prochain. Et c’est comme cela qu’ils le font de 10 à 18 heures pour finir la journée en réunion de coordination jusque tard dans la nuit.

L’augmentation des résidents dans la commune de Mbao comme l’activité grandissante de l’opposition qui a compris la fertilité du terreau des frustrés de la seconde alternance font que le patron de l’APR, comme ses partisans, ne veulent pas se contenter de certitudes dogmatiques; même si elles sont maintes fois confortées par des sondages et des retours de mission d’évaluation. « Parce que nous avons constaté que le nombre de bureau de votes a augmenté. De 4, les bureaux son passés à 7. Cela démontre l’importance de la commune« , a déclaré le coordonateur devant des partisans convaincus.

Avec lui, Abdou Ndoye du PS, Elhadji Gningue de l’AFP et Banel de la LD sont aussi là pour la visite de proximité. Ici, les actions du président de la République qui s’est personnellement engagé et sollicité le vote des Sénégalais pour pouvoir continuer ses projets, ont un échos favorable.

« Nous avions toutes les difficultés ici, avec des inondations longues et répétitives. Et de sérieux problèmes de sécurité. Mais, depuis quelques temps, depuis l’avènement de Macky Sall tout cela est devenu de mauvais souvenirs. Et nous voulons que ce compagnonnage continue. » A déclaré un résident trouvé à la Zac de Mbao.

 

1 COMMENTAIRE

  1. la politique politicienne tous des élèves et maîtres …. 6 et 9. je parie que meme sans vote des nobles citoyens ils s’arrangeront pour trouver un élu n’est ce pas une ironie du sort pufff

Laisser un commentaire