Lara Fabian : pourquoi elle risque la prison en Russie

« Je vais peut-être finir en taule »

Lara Fabian n’est plus la bienvenue en Russie. Comme l’a révélé la chanteuse, elle risque la prison si elle continue de se produire au pays de Vladimir Poutine. Découvrez pour quelle raison.

Cette chanson, c’est La différence, une ode à l’homosexualité sortie en 1996. Et si les fans de Lara Fabian en sont particulièrement friands – elle l’interprète à chacun de ses concerts -, les autorités russes, elles, le sont un peu moins… Alors que la communauté LGBT est de plus en plus réprimée en Russie, les messages de tolérance de celle qui criait Je t’aime ne sont pas vraiment les bienvenus… « Je ne la chante pas en anglais. Je la chante en français. Je l’ai chantée avec les magnifiques couples éphémères d’Olivier Ciappa derrière moi [des clichés de couples homosexuels, ndlr]. J’avais des écrans et sur ces écrans je projetais les images. Et puis on a pris une énorme amende », s’est souvenue Lara Fabian dans l’émission On refait la télé, diffusée sur RTL.

Et les menaces des autorités ne se cantonnent pas au portefeuille de la star, si l’on en croit les révélations de cette dernière. « On m’a menacée sévèrement, affirme celle qui fut une fidèle amie de Maurane. Je sais que le dernier soir, il y avait des gens devant la porte qui attendaient. C’était très très chaud. » Pourtant la plus française des Belges l’avoue : elle ne compte pas renoncer à ce titre qui lui tient tant à cœur. Quitte à risquer très très gros. « Je vais peut-être finir en taule. Ça peut aller jusque là », alerte-t-elle sur les ondes de RTL. N’en déplaise aux intolérants, Lara Fabian n’a pas fini de célébrer La différence.

Laisser un commentaire