Kaolack : Le mouvement M3S décortique l’actualité du pays

    Kaolack

    En prélude de la fête de l’indépendance, le responsable du M3S (Mouvement Souxali Sine Saloum) Baye Mbaye Niasse s’est prononcé sur les dossiers brûlants du pays.

    L’oubli du rôle des chefs religieux dans la marche vers l’indépendance.

    Le petit fils de Baye Niasse a dit tout son amertume vis à vis de l’État et des organes de presse, qui à chaque fête d’indépendance, véhiculent le message selon lequel la liberté retrouvée des sénégalais est l’œuvre des politiciens comme Senghor, Valdiodio Galandou Diouf ou Lamine Gueye, «alors que les chefs religieux sont les seuls sénégalais qui ont connu la prison ou l’exil, Mame El Hadji Abdoulaye Niasse en Gambie, et Cheikh Ahmadou Bamba au Gabon, aucun politicien n’a été exilé ou emprisonné par le colon», argumente-il.

    «Le ministre de l’agriculture Pape Abdoulaye Seck est incompétent»

    «En tant que grand producteur agricole, possédant des fermes dans le Saloum, ayant visité des installations en Israël et dans la sous-région, je qualifierai de tergiversations les propos du ministre de l’agriculture Dr Pape Abdoulaye Seck, lors de son passage à l’assemblée nationale».

    Pour Baye Mbaye Niasse, une bonne politique agricole demande de l’anticipation, mais un ministre de l’agriculteur incapable de donner des chiffres sur les dispositions prises pour une bonne compagne , et qui dit attendre le mois de Juin, en plein hivernage pour le faire, est incompétent.

    «ANPEJ et PAPEJ, les éléphants blancs du régime de la Macky»

    «Le maire de Wack Ngouda, est par ailleurs directeur de ces deux structures, Lamine Dieng est un cumulard, alors que Macky et ses alliés nous avait promis que le cumul de fonction serait banni du Sénégal». Malgré ses 17 milliards de budget, ces structures n’ont financé aucun jeune dans toute l’étendue du territoire du Saloum, de l’argent jeté par les fenêtres encore par l’État, alors que le chômage prend chaque jour des proportions inquiétantes.

    La marche convoquée par le mouvement « Y en a marre ».

    «Un pays de non croyant avec une justice équitable est plus paisible qu’un pays de croyants avec une justice corrompue», d’après Ibn Taimiya cité par Baye Mbaye Niasse. Pour lui, la marche initiée par le mouvement » Y en a marre» est celle du peuple, d’ailleurs le jeune chef religieux affirme qu’il va affréter un car qui transportera tous les kaolackois qui voudront se rendre à Dakar pour le 7 Avril.

    En conclusion, il a exhorté les jeunes de Kaolack en général et celle de la cité de Médina Baye à s’unir autour de l’essentiel, d’arrêter de vendre leur âme pour de l’argent et de se lever pour se battre pour le rayonnement du Sénégal dans le monde

    Laisser un commentaire