Investiture de Macky : quand Les voleurs s’invitent à la fête

Les voleurs au rendez-vous

Texte alternatif de la bannière

Pas moins d’une centaine d’éléments ont été déployés pour assurer la sécurité. Armés jusqu’aux dents, ils ont, pendant près de 4 tours d’horloge, fait de leur mieux pour sécuriser les lieux. Aussi bien à Diamniadio qu’au Palais.

N’empêche, les pickpockets, insérés dans la foule, profitaient de l’inattention de certain militants, emportés par les battements de tam-tam et l’animation, pour les délester de leur argent ou d’un téléphone portable.

Et, selon Les Échos, c’est au moment de regarder l’heure ou d’acheter quelque chose que les malheureux s’en aperçoivent. Abattus, ils sont allés se plaindre auprès des policiers qui, malheureusement, ne pouvaient rien faire.

Laisser un commentaire