Inde : au moins 7 morts dans les manifestations des Dalits ( »Intouchables »)

    Inde : au moins 7 morts dans les manifestations

    Environ sept personnes ont péri lundi en Inde dans des manifestations organisées par la caste des Dalits (autrefois appelés « Intouchables »), rapportent des médias du pays.

    Au moins sept personnes ont perdu la vie, lundi 2 avril, dans d’importantes manifestations de membres de la caste des Dalits à travers plusieurs États indiens, ont annoncé les autorités locales et les médias indiens.

    Les Dalits protestent contre une décision de la Cour suprême interdisant, dans l’immédiat, l’arrestation de personnes accusées de discriminations envers des membres de leur caste, qui représente un quart de la population et forme le bas de l’échelle des castes en Inde. Selon plusieurs organisations de Dalits, l’assouplissement de la loi pourrait favoriser les exactions contre leur communauté.

    Quatre personnes ont été tuées dans l’État du Madhya Pradesh, dans le centre du pays, et les trois autres dans d’autres États. Des postes de police ont été incendiés et des magasins attaqués dans l’Haryana.

    Des violences ont été signalées aussi au Rajasthan, dans l’Uttar Pradesh, le Jharkhand et le Bihar. Dans le Pendjab, des examens académiques ont été reportés et les services d’Internet ont été suspendus en raison des troubles.

    Bien que la discrimination liée à la caste soit interdite par la Constitution du pays, elle reste une réalité pour les dizaines de millions de Dalits, qui sont régulièrement l’objet de violences. Fin 2016, autour de 90 % des quelques 145 000 actions en justice intentées par des Dalits attendaient toujours d’être traitées, selon des statistiques gouvernementales publiées l’an dernier.

    F24

    Laisser un commentaire