Héritage de Cheikh Béthio: Le père de Sokhna Aïda Diallo s’en mêle et soutient sa fille

Héritage de Cheikh Béthio:

Après le silence assourdissant dû à la soudaineté de la mort du patriarche et le semblant d’unité observé avant l’enterrement de Cheikh Béthio, c’est le déchirement total qui est constaté entre les héritiers du guide des Thiantacounes. Une fois passées les condoléances que Serigne Bass Abdou Khadre est venu présenter au nom du Khalife général des mourides et qui a, à l’occasion, entériné le sacre de Sérigne Saliou Thioune « Gueule Tapée », sur trône de Khalife général des Thiantacoune, c’est au tour de la famille de l’héritière déboutée de se faire entendre. Face aux journalistes, le père de Sokhna Aïda Diallo a rappelé que « même si des gens veulent s’opposer à la volonté de Cheikh Béthio, tout le monde sait que le défunt guide des Thiantacoune avait déjà désigné son successeur. Et personne ne pourra tromper les fidèles quant au choix de leur marabout. »

Sans la désigner clairement, cette insinuation du père fait directement penser à sa fille, Sokhna Aïda Diallo, troisième épouse de Béthio Thioune et intronisée, un temps, Cheikh des Thiantacounes. Très proche de son défunt époux, elle était la plus adulée des épouses de ce guide atypique qui, malgré les interdictions de l’islam, avait marié 5 femmes. Aussi, en de nombreuses reprises et devant public, le même défunt guide avait dit son souhait de se faire remplacer par Sokhna Aïda Diallo sur le trône des Thiantacounes comme il avait martelé qu’il voulait être enterré à Médinatoul Salam. Mais, en son absence, tous les voeux du Cheikh semblent ne plus être respectés par ses enfants.

Laisser un commentaire