Graves révélations de Moustapha Cissé Lô: « Y en Marre » recoit des finacements occultes pour intenter un  » coup d’Etat » au sénégal

Le mouvement Yen a marre continue de recevoir des pierres qui viennent de partout surtout ceux des Apérites, qui sont très remontés par Thiat et Cie. Qu’ils qualifient de corrompus, ceci depuis leur sorti du semaine dernier. C’est au tour de Moustapha Cissé Lô qui accuse aux membres de Yen a marre  de recevoir des financements occultes pour intenter un « coup d’Etat » au Sénégal.

 

Lors du meeting de rentrée politique de Mame Mbaye Guéye au quartier Diamaguéne de Thiès le président du parlement de la cedeao M Cissé Lô, a craché du feu hier, sur les membres du mouvement « Yen a marre », en livrant de terribles révélations.

Selon Moustapha Cissé Lô, avec son statut  du président du parlement de la cedeao, il a dépassé la polémique, parce qu’il dirige quelque 300 millions d’africains. Toutefois, il a confié ne pas pouvoir ne pas enfiler son manteau de bagarreur face à ce contexte  politique où « Mankoo Woor Sénégal ».Il tient des réunions secrètes dans un quartier de Dakar avec le mouvement « Yen a Marre » qui fomente un « coup d’Etat ». Il a confié qu’un ancien candidat à la présidentielle qui habite Thiès, leur a acheté des téléphones portables non traçables , avec des numéros de France.

Thiat et ses amis sont des traitres. Ils n’avaient même pas d’habits. Aujourd’hui, ils sont toujours entre deux avions. Les jeunes de Yen A Marre vivent de financement occulte. Leur financement vient de Dubaï. Et c’est aussi quelqu’un qui a voulu être candidat à la présidentielle qui leur envoie cet argent.

Ces jeunes comme l’a souligné Yakham Mbaye, sont des « corrompus », accuse t-il. Moustapha Cissé Lô a appelé le ministre de l’intérieur et le Directeur de la sûreté urbaine à prendre leurs responsabilités pour mettre un terme aux réunions secrètes  de « Y en Marre « . « Je peux leur montrer la maison où ils se réunissent avec les responsables de « Mankoo Wor Sénégal » et leur indiquer le lieu où ces portables ont été achetés.

Ils sont en train de terroriser ce pays, mais leur forcing ne passera pas « .Prévient-il. Jetant de grosses pierres dans le jardin de Karim Wade qu’il accuse d’avoir volé des milliards destinés au plan Takkal,M.Lô s’est réjoui que Macky Sall ait allumé ledit plan, sans détourner l’argent du contribuable sénégalais. Dans ce sillage, il a invité les populations a ne pas écouter ces politiciens Thiessois qui les leurrent et qui vivent en France avec leurs familles, en donnant à Macky Sall une majorité aux législatives.

Maodo Malick: « On  en marre  du tintamarre de Y en a marre »

Auparavant, Malick Mbaye Directeur général de L’agence National de la Maison de l’outil (Anamo),  soutenait que « Y en marre » se trompe d’interlocuteur. En 2011-2012, Me Wade était face au peuple, mais aujourd’hui Macky Sall est au côté du peuple. Sous Me Wade , les sénégalais étaient habités par la peur, l’inquiétude, le doute, le désespoir nés des conditions extrêmement difficiles, avec un manque de fourniture d’électricité, un chômage des jeunes. Pis, Wade a voulu imposer son fils .Et c’est dans ce contexte que l’esprit »Y en Marre » est né.

Le coordonnateur du mouvement conscience citoyenne/Gëm sa bopp dira aux jeunes  de Y en marre que le président Macky Sall est un homme libre. « Y en marre du tintamarre  de Y en marre  » ironisera t-il, déplorant  l’intox de l’opposition qui dit  que les services secrets  française ont révélé que Macky Sall perdra 22 départements aux législatives de 2017.

Abdou Mbow , porte -parole adjoint  de L’Apr : » Il faut que les membres de Y en marre sachent que les personnes qui se mobilisaient contre Wade sont avec Macky, pour que les choses changent. Ceux qui se battaient contre le pouvoir de Me Wade, c’étaient les jeunes politiques. Les jeunes corrompus étaient ceux qui occupaient les médias.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire