Fortes affluences à Gossas et à Bambey : Macky Sall rassuré par ses militants

Fortes affluences à Gossas et à Bambey

Texte alternatif de la bannière

Les élections législatives avaient révélé l’homme politique Mohamed Boun Abdallah Dione. Le Premier ministre de Macky Sall a confirmé hier sa réputation.  Pour recevoir le leader de la coalition présidentielle, Ben Dionne a mis les petits plats dans les grands. Il a relevé le pari de la mobilisation dans l’antre du stade municipal de Gossas.

Une foule de militants conquis et engagés à faire rempiler le Président Macky Sall. Dopé par l’enthousiasme populaire, Mohammed Dione qui a réussi l’unité des responsables locaux, a rappelé que «Gossas a été la première commune à tomber dans les mains du Président . Cette tendance sera confirmée, cette fois encore, selon lui. Surtout que, d’après Mohammed Dionne, en face de son patron, «il n’y a que des coalitions virtuelles, avec de faux généraux férus d’internet».
Le Président, Sall pour sa part, salué les performances de son Premier ministre. Pour les cinq prochaines années, dit Macky Sall, «je ferai de Gossas un capital départemental digne du nom en y ouvrant tous les services de l’Etat qu’un chef lieu de département doit avoir. Vous aurez votre petit building administratif». Le candidat de Benno promet aussi de reconstruire le stade municipal avec des  tribunes, projecteurs et du gazon synthétique aux normes. Alors que dans le cadre des accès universels, l’approvisionnement en eau, la connexion au réseau électrique et la réalisation de pistes rurales seront renforcées.
L’étape de Bambey a été plus impressionnante. Les Baol-Baol ont démontré une véritable force de frappe en se massant sur les travées du stade où ils ont reçu leur candidat. La déferlante maron-beige a envahi les lieux pour signifier son adhésion totale au Plan Sénégal Emergent et sa confiance dans celui qui l’incarne. Elle a confirmé son engagement derrière son candidat, le candidat de l’unité, de la stabilité et de l’équilibre. Le candidat dont le pays a besoin. Une marque d’affection que M. Sall a hautement appréciée.
Au cours de son premier mandat, le Président Macky Sall  s’est bien occupé du département de Bambey en lui allouant une enveloppe de 2 milliards FCfa pour régler définitivement ses problèmes d’inondation et son assainissement. Le Collège Universitaire régional (CUR) a été transformé en «Université de plein exercice» avec tous les services nécessaires pour son fonctionnement. Le candidat de Benno Bokk Yakaar, avant de faire cap sur Diourbel pour boucler sa journée de campagne électorale, a annoncé qu’une fois réélu, sa priorité dans le transport, sera la relance et la revitalisation du chemin de fer Dakar-Bamako. Qui, à coup sur, confèrera à Bambey plus de dynamisme économique.

Laisser un commentaire