Escroquerie: Le chef de village de Touba-Alieuh joue son avenir devant le tribunal

Escroquerie

Revendre à d’autres des terrains déjà attribués à des tiers pour se remplir les poches, c’est exactement ce qui est reproché à Lamine Guèye, le chef de village de Touba-Alieuh qui a comparu la semaine dernière devant le tribunal de grande instance de Diourbel.

Selon Cheikh Diop qui accuse le vieil homme de plus de 70 ans d’avoir vendu une des deux parcelles qu’il lui avait déjà vendues depuis 2002, Lamine Guèye aurait revendu à 400 000 cfa son terrain à Abo Kane qui l’a revendu à un autre individu.

Une thèse maladroitement confirmée par le prévenu qui a expliqué avoir agi selon les règles dictées par le défunt guide de la communauté mouride, El Hadj Lamine Bara Mbacké.

D’après l’accusé, c’est l’ancien khalife qui avait donné la consigne de réattribuer les parcelles que les acquéreurs n’auraient pas mises en valeur. Le juge décidera de son sort, le 21 mars 2017.

Auteur: Abdou Diawara

Laisser un commentaire