Epinay : il s’accuse du meurtre de son frère

    La foule s’est dispersée, les secours sont repartis, mais l’agression survenue quelques heures plus tôt en centre-ville d’Epinay occupe encore les discussions. « Un homme est mort », résume un habitant. Tout s’est passé à quelques mètres, près des fontaines, sur la place de l’Eglise, à deux pas de la mairie, du commissariat de police et d’un square pour enfants, en début d’après-midi.

    « C’est une affaire familiale », souffle un trentenaire qui refuse d’en dire plus. Il sait que l’homme interpellé dans la foulée par la police est un frère de la victime. Ce dernier s’est présenté au commissariat en s’accusant de la mort de son frère. Sur ses indications, un couteau aurait été retrouvé dans un bosquet.

    La victime, un homme âgé de 32 ans, est restée sur place un certain temps, suffisamment longtemps pour susciter un vif émoi dans le quartier. « L’intervention des secours était trop lente, ils ont mis au moins vingt minutes pour arriver ! », accuse un jeune homme, démenti par les pompiers. «Nous avons reçu l’appel à 13 h 16 et le camion est parti à 13 h 19, nous sommes arrivés à 13 h 23», précise un porte-parole de la brigade de sapeurs-pompiers de Paris.

    Ils intervenaient pour une personne blessée par coup de couteau. L’ambulance du Samu est arrivée dans les cinq minutes, mais vers 13 h 50, précisent encore les pompiers, le blessé était « en arrêt cardio-respiratoire ». Il venait de faire une crise cardiaque. Les tentatives de réanimation des pompiers n’y feront rien. Le blessé est mort une heure plus tard.

    Le parquet a ouvert une enquête pour meurtre et l’a confiée au service départemental de police judiciaire. Malgré l’heure extrêmement passante, aucun témoin ne s’est encore fait connaître.

    Leparisien.fr

    Laisser un commentaire