Drame au stade Demba Diop/ Procureur Bassirou Gueye : « Le constat confirme la gravité de cette violence et l’ampleurs des dégâts et les responsabilités seront situées

Drame au stade Demba Diop/ Procureur Bassirou Gueye : « Le constat

0

Le procureur de la République est décidé de situer les responsabilités sur le drame survenu ce samedi au stade D’Emba Diop. Devant la presse nationale et internationale, dans les locaux du palais de justice, ce lundi, Bassirou Gueye est dans sa verve. Il a souligné qu’une enquête « complète » sera diligentée et a mis en branle la divisions des investigations criminelles et les services de recherches de la gendarmerie qui « n’écarteront aucune piste ». Pour que toutes les responsabilités soient situées et que les coupables paient la rançon de leurs actes.

Les dés sont jetés. L’enquête sera diligentée. Le procureur de la République comme d’habitude n’a pas caché sa verve et a mis en branle tous ses services. La division des investigations criminelles et la section de recherches de la gendarmerie sont mises sur les pistes. Le procureur Bassirou Gueye : « Nous sommes allés au Stade Demba Diop. Les constats confirment la gravité de cette violence et l’ampleurs des dégâts. Nous avons vu beaucoup de sang sur place, (au stade). Tous les pistes seront suivies. Nous allons exploiter les films que nous disposons et les témoignages ».

L’objet de cette conférence de presse du procureur est le drame survenu ce Samedi au Stade Demba. Huit personnes mortes sur le coup et plusieurs blessés enregistrés. La ligue professionnelle a déjà brandit des sanctions contre les Oukamois accusés d’être à l’origine de cette catastrophe. « Les victimes sont actuellement à l’hôpital Aristide Ledentec », selon Bassirou Gueye.

Signalant qu’il n’a pas encore de preuves sur cette décision de l’instance ayant en charge le football professionnel, donc organisatrice de ladite finale Stade Mbour-Uso, il relate : « Ce qui sont au stade et les responsables de la ligue seront tous entendus. Eux même cautionnent l’enquête. Ils veulent aussi que tout soit tiré au claire. Aucune piste ne sera écartée. L’enquête sera complète ».

La traque concernera aussi, les adeptes des réseaux sociaux qui font des commentaires salaces tendant à aggraver la situation. Le procureur de la République appelle leur opération, « l’apologie du crime.» Sérigne Bassirou Gueye est formelle : « Cette piste sera explorée par nos enquêteurs. Ce que ces gens font c’est l’apologie du crime. Notre enquête va tourner vers les réseaux sociaux ».

Pour rappel, la finale de la ligue professionnelle de football sénégalais a été chamboulée par des échauffourées entre supporters des deux équipes. Bilan, huit morts une centaine de blessés, et un pan du stade qui s’est effondré.

Laisser un commentaire