Dernière minute: Souleymane Ndéné Ndiaye rejoint le camp présidentiel

Dernière minute: Souleymane Ndéné Ndiaye

Souleymane Ndéné Ndiaye a franchi le seuil du palais. Il vient d’annoncer son ralliement au camp présidentiel.

Accusé depuis toujours de vouloir rejoindre les prairies marron de son ami de la fac de Dakar -Macky Sall-, l’ancien et dernier Premier ministre de Abdoulaye Wade, Souleymane Ndéné Ndiaye, vient d’officialiser sa transhumance sur les pâturages de Benno Bokk Yaakar. Il vient de faire l’annonce, ce midi, au micro de la Radio Futur médias, une radio privée de Dakar.

« Il y a des moments où l’appel de la patrie et de l’amitié sont plus fort que tout. Et Macky Sall, lors de la présentation de condoléances suite au décès de la maman de notre frère, Samuel Sarr, avait dit qu’il lançait cet appel à son plus que frère, Souleymane, avec qui il partage des origines Sine-Saloum, et pas seulement. Le Président Macky Sall a aussi publiquement réitéré son souhait de me voir travailler à ses côtés. » S’est justifié Souleymane Ndéné Ndiaye.

Aussi, le dernier Premier ministre du règne de Abdoulaye Wade s’est dit conscient que son choix ne sera pas une sinécure. « (Macky Sall) a raison de pronostiquer que les choses ne seront pas simples pour moi et ne le seront pas aussi pour lui aussi », a t-il trouver pour se donner une motivation.  « Après mûre réflexion, j’ai donc décidé de serrer la main tendue par le Président Macky Sall. J’accepte avec mon parti, l’Union nationale pour le peuple, de participer à élargir la majorité présidentielle. »

Avec cette sortie, Souleymane Ndéné vient d’officialiser ce qui était depuis longtemps sur la place publique. Mais, l’inconnu de tout le temps et que la déclaration du principal concerné ne renseigne pas, c’est: que va t-il recevoir en contrepartie?

Aussi, de nombreux observateurs de la scène politique sont septiques quant à la valeur ajoutée que va représenter le ralliement de Souleymane Ndéné à l’APR. L’existence de « l’Union nationale du peuple » comme son poids électoral sont inconnus au delà des frontières du Saloum. Et aucune grande rencontre n’a eu lieu depuis la naissance de ce micro-parti. En dehors du Pds où il se savait condamné à jouer les seconds rôles, vu son opposition à la candidature de Karim Wade. Comme avec Djiba Leïty Ka, son recrutement n’a rien d’autre que symbolique.

Laisser un commentaire