Bagarre avec Abdoulaye Daouda Diallo : Cheikh Omar Hann donne sa version des faits

    Bagarre avec Abdoulaye Daouda Diallo : Cheikh Omar Hann

    Ce samedi 14 avril, le scénario produit et sponsorisé par un ministre de la République et un Directeur général d’une administration publique lors d’un ziarra annuel à Fouta, a suscité beaucoup de polémiques dans la société sénégalaise. Après leur violente bagarre qui a occasionné plusieurs blessés devant des marabouts dont Thierno Madany Tall, Abdoulaye Daouda Diallo et Cheikh Oumar Hanne ont affirmé leurs profonds regrets.

    Toutefois, le Dg du Coud a dégagé toutes ses responsabilités et met ainsi à tout mettre sur le dos de son rival. Hanne révèle que les hommes du ministre des Transports terrestres lui ont versé de l’acide.

    « J’étais dans la foule. Un garde du corps qui était là accompagnant une autre personnalité s’est levé et est venu vers nous en demandant à mes gardes du corps de se retirer. Les gens lui ont dit qu’ils ne peuvent pas ne pas rentrer. Le garde du corps est retourné vers l’autorité (le ministre Abdoulaye Daouda Diallo) pour demander ce qu’il fallait faire. On lui a intimé l’ordre de ne laisser passer personne », commence par raconter le Directeur du Coud.

    « quand j’ai vu que c’était bloqué, je me suis rapproché. On m’a versé de l’acide. Ce que j’ai montré aux autorités locales. Je me suis lavé à grande eau, selon les termes consacrés des chimistes », ajoute-t-il.

    Entendu sur les ondes radio futur média, Cheikh Oumar Hanne estime que ce qui est regrettable, c’est le contexte dans lequel s’est produite la scène.

    Laisser un commentaire