Bac 2017/ Procureur Bassirou Gueye : « Les sujets coûtaient entre 25 000 et 250 000 »

Bac 2017/ Procureur Bassirou Gueye : « Les sujets

0

L’affaire sur les fuites au Bac 2017 a été le second objet de sa conférence de presse, ce lundi. Le procureur de la République qui avait confié l’enquête à la division des investigations criminelles et au services de recherches de la Gendarmerie a révélé le nombre exact des accusés arrêtés et déférés.

Sérigne Bassirou Gueye a encore tapé fort. Il s’est montré très virulent et déterminant dans l’affaire concernant les fuites des épreuves du Bac de cette année. « Il est apparu que les sujets étaient échangés contre des sommes compris entre 25 000 et 250 000 francs Cfa », a révélé Serigne Bassirou Guèye. Selon qui « l’utilisation des aux réseaux sociaux particulièrement le WhatsApp a fait que la fraude s’est propagée très rapidement ».

Le procureur d’informer aussi que 42 personnes sont arrêtées et déférées au parquet lors de cette enquête qui n’a pas encore connu son épilogue. Il s’agit, selon toujours le maître des poursuites, de « 23 candidats au bac 2017, 3 professeurs de lycée, 1 proviseur de lycée, 3 agents de l’Office du bac et 3 autres candidats qui ont réussi leurs examens en 2016 grâce à la fraude et d’autres personnes appartenant à des catégories professionnelles diverses ».

Sérigne Bassirou Gueye reste ferme sur cette affaire de fuites des épreuves au Bac qui ont occasionné la reprise de certaines matières, comme le Français et l’Histoire et la Géographie. Il déclare:  « Ces 42 personnes seront poursuivies pour association de malfaiteurs, fraude aux examens, escroquerie, obtention frauduleuse d’avantages matériels entre autres. Le juge d’instruction du premier cabinet a été saisi de l’affaire. »

 

Laisser un commentaire